L’AMA­RYL­LIS

Vie Pratique Feminin - - Se Mettre Au Vert -

Cette fleur de la fa­mille des nar­cisses, qui fleu­rit à par­tir d’un bulbe, est ori­gi­naire d’amé­rique cen­trale et du Sud, mais aus­si des Ca­raïbes. Son vé­ri­table nom est Hip­peas­trum – qui vient des mots grecs hip­peus, che­va­lier, et as­tron, étoile –, si­gni­fiant lit­té­ra­le­ment « étoile de che­va­lier ». Dans un bou­quet po­sé sur la table ou dans un jo­li pot à of­frir, cette fleur flam­boyante peut éga­le­ment de­ve­nir la ve­dette des jours de fête. Mais elle reste aus­si in­té­res­sante au dé­but du prin­temps, avec sa longue tige et sa fleur qui se dé­cline en di­verses cou­leurs : blanc, rouge, jaune, rose, sau­mon, vio­let, orange et bi­co­lore. La tige porte de quatre à six fleurs im­pres­sion­nantes.

EN PRENDRE SOIN

Si elle est sous forme de bulbe, ar­ro­sez très peu au dé­part (toutes les deux se­maines) et main­te­nez les po­tées à l’obs­cu­ri­té à une tem­pé­ra­ture de 10-12 °C tant que la pousse n’a pas at­teint 10 à 12 cm de lon­gueur. En­suite, elles peuvent être sou­mises à la cha­leur et à la lu­mière au fur et à me­sure de leur dé­ve­lop­pe­ment. Ar­ro­sez alors plus abon­dam­ment (une à deux fois par se­maine). Le ter­reau doit res­ter hu­mide mais pas dé­trem­pé pour évi­ter que la plante pour­risse. Quand l’ama­ryl­lis est en fleur, pla­cez-la près d’une source de lu­mière, la tem­pé­ra­ture idéale étant de 21 °C le jour et 15-18 °C la nuit.

LE FAIRE RE­FLEU­RIR

Lors­qu’elle est fa­née, cou­pez la hampe flo­rale à 3 cm au-des­sus du bulbe. Lais­sez le feuillage se dé­ve­lop­per, en ar­ro­sant avec de l’en­grais li­quide pen­dant trois mois, jus­qu’au mo­ment où les feuilles jau­nissent puis tombent. Di­mi­nuez alors les ar­ro­sages,

puis ar­rê­tez-les com­plè­te­ment car la plante a be­soin d’en­trer en re­pos vé­gé­ta­tif. Conser­vez les pots dans un en­droit sec, frais et bien aé­ré. Entre oc­tobre et mars, re­sur­fa­cez en re­ti­rant au maxi­mum de l’an­cien ter­reau sans abî­mer les ra­cines, puis rem­pla­cez-le par du nou­veau, sa­bleux ou bien drai­né. Re­pre­nez un ar­ro­sage ré­gu­lier (au moins une fois par se­maine et dès que la terre est sèche) en ajou­tant de l’en­grais deux fois par mois, tou­jours bien di­lué. Quelques se­maines suf­fisent alors pour voir les fleurs re­naître…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.