Nu­tri-Score, on y voit vrai­ment plus clair?

Vie Pratique Gourmand - - L’ÉDITO -

Ce mot-va­lise ap­pa­raît de plus en plus sou­vent sur les ali­ments pré­em­bal­lés dans nos rayons. Mais de quoi parle-t-on ? De ce lo­go qui com­prend 5 cou­leurs (al­lant de vert fon­cé à rouge) et 5 lettres (de A à E). L’ob­jec­tif ? Être ca­pable en un coup d’oeil de connaître la qua­li­té nu­tri­tion­nelle des pro­duits. Jus­qu’ici, pour ce faire, nous de­vions tant bien que mal décrypter des éti­quettes par­fois ex­trê­me­ment longues, avec des in­gré­dients au nom obs­cur. Qu’est-ce qui est concer­né ? Tous les pro­duits trans­for­més (bis­cuits, cé­réales, plats pré­pa­rés…) et les bois­sons (hors al­cool), puisque ce sont eux qui contiennent sou­vent de

nom­breux ad­di­tifs et sur les­quels on peut dif­fi­ci­le­ment se faire un avis seul.

Est-ce obli­ga­toire ? Eh bien non, et c’est là où le bât blesse : tout est ba­sé sur le vo­lon­ta­riat. Il faut donc que la sauce prenne et que plu­sieurs ac­teurs de l’in­dus­trie agroa­li­men­taire s’en­gagent à l’ap­po­ser sur leurs pro­duits. Bonne nou­velle, 33 in­dus­triels se sont dé­jà mis au diapason en ac­cep­tant d’ajou­ter ce lo­go, dont des marques de grande dis­tri­bu­tion. Une ini­tia­tive à sa­luer, qui, on l’es­père, va faire des émules.

Bonne lec­ture !

Cré­dits pho­tos cou­ver­ture Pho­to prin­ci­pale : Lau­ra Jon­nes­kindt. Vi­gnette : Joh­nér/Pho­to­nons­top

Mor­gane Le­clercq, ré­dac­trice en chef

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.