Ki­max et Ubound : comment se dé­fou­ler au­tre­ment

KI­MAX ET UBOUND

Vie Pratique Sante - - SANTÉ - Par Nel­ly Fouks Plus d’in­fos sur Ra­di­cal­fit­ness.net

En­vie d’éva­cuer le stress tout en do­pant votre sys­tème car­dio­vas­cu­laire ? Op­tez pour ces dis­ci­plines dé­to­nantes dé­cryp­tées par Na­tha­lie Cas­tan, coach spor­tif.

LE KI­MAX

Le sport par­fait lors­qu’on a en­vie de se dé­fou­ler sans bri­der son agres­si­vi­té.

Un cours mi-fit­ness, mi-boxe où l’on tape en mu­sique et en groupe (4 per­sonnes maxi) dans un sac de frappe.

Short, tee-shirt ou débardeur, et un bon sou­tien-gorge de sport. N’ou­bliez pas non plus des chaus­sures de type running et in­ves­tis­sez dans une paire de gants de boxe. Cer­taines salles peuvent vous en prê­ter, mais ce n’est pas idéal sur le plan de l’hy­giène.

Toutes celles qui sont en bonne forme phy­sique et qui ont en­vie de se li­bé­rer de leurs pul­sions agres­sives.

Celle- ci dure 45 mi­nutes, le temps de 10 mor­ceaux de mu­sique dis­co ou tech­no. On com­mence, sur le pre­mier titre, par un échauf­fe­ment du haut puis du bas du corps, et on sol­li­cite en­suite les deux si­mul­ta­né­ment en aug­men­tant pro­gres­si­ve­ment l’in­ten­si­té car­dio-vas­cu­laire. Sur le mor­ceau 2, les par­ti­ci­pants frappent le sac, les uns après les autres, à coup de poing mo­dé­rés. Des coups de pied de basse in­ten­si­té ac­com­pagnent le troi­sième mor­ceau. Sur le qua­trième, on al­terne coups de poing et coups de pied d’in­ten­si­té plus éle­vée. Les 5 mor­ceaux sui­vants, on re­prend la même trame en aug­men­tant l’in­ten­si­té des coups et des com­bi­nai­sons.

Le Ki­max est un ex­cellent an­ti­stress qui amé­liore la condition phy­sique et la ré­sis­tance car­dio­vas­cu­laire tout en fa­vo­ri­sant le travail de co­or­di­na­tion.

« Lu­dique, hy­per dé­fou­lant, ce sport est par­fait pour se vi­der la tête après le bou­lot, en frap­pant sym­bo­li­que­ment le boss et les col­lègues qui vous plombent le mo­ral. Ac­ces­sible à tous, à condition d’être en bonne condition phy­sique, il s’im­pose comme un ex­cellent com­plé­ment pour tous ceux qui pra­tiquent les arts mar­tiaux et veulent per­fec­tion­ner leur tech­nique de frappe. »

LE UBOUND

À adop­ter si vous rê­vez d’un cours d’aé­ro­bic lu­dique et sans dan­ger pour vos ar­ti­cu­la­tions.

Une séance d’aé­ro­bic sur mi­ni­tram­po­line, à base de sauts, d’ab­dos et de pompes.

Pas de pan­ta­lon qui pour­rait s’ac­cro­cher aux res­sorts, mais un short, un pan­ta­court, un tee-shirt ou un débardeur, un ex­cellent sou­tien-gorge de sport, et des chaus­sures de running.

Toutes les per­sonnes en bonne san­té qui veulent se dé­fou­ler en s’amu­sant sauf celles qui pré­sentent un dys­fonc­tion­ne­ment de l’oreille in­terne. Idéal quand on souffre de pro­blèmes ar­ti­cu­laires car la toile amor­tit les chocs.

Celle- ci dure une heure, au rythme de la mu­sique dis­co ou tech­no. Pen­dant l’échauf­fe­ment, on saute d’abord sur les deux pieds, puis sur un pied, on se dé­place d’un pas vers la gauche, puis vers la droite, l’ar­rière et l’avant. Cet exer­cice fait tra­vailler les muscles sur une in­ten­si­té basse et per­met d’expliquer aux no­vices comment on re­bon­dit sur la toile. Les par­ti­ci­pants plus ex­pé­ri­men­tés en pro­fitent pour per­fec­tion­ner leur tech­nique. Tous vont pro­gres­si­ve­ment faire mon­ter l’in­ten­si­té car­dio. En­suite, on en­chaîne des com­bi­nai­sons de mou­ve­ments sur 1 ou 2 pieds, avec des pics d’ac­cé­lé­ra­tion. On tra­vaille sur le saut, le re­bond, on ef­fec­tue des ab­dos et des pompes pour faire tra­vailler le haut du corps, puis on ter­mine Mon corps ba­lance entre Ki­max et Ubound. Le pre­mier est ex­cellent

pour se li­bé­rer de ses pul­sions agres­sives. Le se­cond est par­fait pour en­tre­te­nir ses ar­ti­cu­la­tions. sur une séance de stret­ching.

Par­fait pour ac­croître l’équi­libre, aug­men­ter l’en­du­rance car­dio-vas­cu­laire, dy­na­mi­ser la cir­cu­la­tion san­guine et lym­pha­tique, lut­ter contre la cel­lu­lite. La dis­ci­pline ren­force aus­si la cein­ture ab­do­mi­nale ain­si que la musculature du bas du corps et pré­vient l’os­téo­po­rose.

« Très fun, très car­dio, ce sport per­met une grosse dé­pense éner­gé­tique. C’est un for­mi­dable dé­fou­loir qui aide à éva­cuer le stress et les ki­los su­per­flus en s’amu­sant. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.