QUAND L'OPÉ­RA­TION DE­VIENT IN­DIS­PEN­SABLE

Vie Pratique Sante - - SANTÉ -

Même des voix bien en­traî­nées peuvent se bri­ser. À force d'être sol­li­ci­tées, les cordes vo­cales fi­nissent par­fois par cé­der aux contraintes mé­ca­niques. Ap­pa­raît alors une bles­sure ou un sai­gne­ment d'un mi­cro vais­seau dans la mu­queuse qui en se di­la­tant forme une pe­tite boule ou po­lype. À moins que la lé­sion soit su­per­fi­cielle, le pa­tient doit alors avoir re­cours à une in­ter­ven­tion chi­rur­gi­cale. Celle-ci vise à sec­tion­ner la lé­sion au ras de la corde vo­cale, au ni­veau de la mu­queuse. Al­lon­gé sur le dos, sous anes­thé­sie gé­né­rale et la tête en ex­ten­sion vers l'ar­rière, le pa­tient est pla­cé sous un mi­cro­scope et opé­ré avec des ins­tru­ments mi­cro­chi­rur­gi­caux. Après l'opé­ra­tion, on pré­co­nise un re­pos com­plet de la voix pen­dant cinq jours. Un si­lence ab­so­lu sui­vi de trois se­maines de ré­édu­ca­tion par un lo­go­pé­diste.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.