CHAUF­FAGE EN VOI­TURE : NE VOUS EN­DOR­MEZ PAS !

Vie Pratique Sante - - BIEN-ÊTRE -

Conduire une voi­ture en hiver lorsque le chauf­fage est en panne est une épreuve. À l’in­verse, une tem­pé­ra­ture trop éle­vée peut se ré­vé­ler dan­ge­reuse. La cha­leur di­mi­nue en ef­fet votre vi­gi­lance et peut même vous plon­ger dans une som­no­lence fa­tale. N’ou­blions pas que l’en­dor­mis­se­ment au vo­lant est res­pon­sable de 30 % des ac­ci­dents. Évi­dem­ment, il est hors de ques­tion de trop bais­ser la tem­pé­ra­ture et de conduire avec des gants, un man­teau et une écharpe, au risque d’être gê­né et de perdre le contrôle du vé­hi­cule. Veillez à ne pas dé­pas­ser les 20 ou 21 °C dans l’ha­bi­tacle, une tem­pé­ra­ture qui as­sure un réel bien-être sans en­gour­dir. Et lorsque vous faites une pause, aé­rez au maxi­mum pour re­nou­ve­ler l’air de l’ha­bi­tacle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.