Lu­the­rie : Res­tau­ra­tion d’une Mar­tin D- 18, par Franck Che­val

Mar­tin D- 18

Vintage Guitare - - VINTAGE GUITARE N° 17 EDITO - SOMMAIRE -

Franck Che­val nous pré­sente un chan­tier peu cou­rant : l’élar­gis­se­ment d’une touche et d’un manche sur une Mar­tin D- 18 mo­derne. Le but était de re­trou­ver l’entraxe uti­li­sé sur les mo­dèles d’avant- guerre.

Les cordes en acier sont ap­pa­rues aux USA vers la fin du XIXe. Les ten­sions étant beau­coup plus fortes que celles des jeux en boyaux, ce­la mo­di­fia consi­dé­ra­ble­ment la lu­the­rie des gui­tares qui en étaient équi­pées. En ce qui concerne les clas­siques, c’est la so­cié­té Sa­va­rez en France et Au­gus­tine aux USA qui en 1938 de­vien­dront les pion­niers de la corde ny­lon, rem­pla­çant avan­ta­geu­se­ment celles en boyau. An­drés Se­go­via fut le pre­mier grand concer­tiste et am­bas­sa­deur à uti­li­ser des ny­lon. Les lar­geurs de manche dif­fèrent se­lon les types de gui­tares, elles sont par­fois af­faire de goût, mais elles sont lo­gi­que­ment tri­bu­taires du dia­mètre des cordes. Au­tant de fa­bri­cants, au­tant de tailles dif­fé­rentes, mais le boyau com­mun à tous et as­sez épais de­man­dait un es­pa­ce­ment gé­né­reux. Une an­cienne Mar­tin avait un manche de 47 mm de large au sillet de tête, 58 mm à la dou­zième case, un pro­fil en V ap­pe­lé boat shape qui ai­dait à com­pen­ser l’ab­sence de truss rod et un entraxe de cordes au che­va­let de 56 mm à 61 mm se­lon les mo­dèles. Ac­tuel­le­ment la fa­bri­ca­tion est de 44 mm au sillet de tête, ( ils sont res­tés long­temps à 43 mm), 54 mm à la qua­tor­zième case avec un entraxe au che­va­let de 54 mm à 56 mm. Pour­tant Mar­tin pro­pose à nou­veau via de nom­breux mo­dèles ses normes d’avant­guerre. Il pré­cise dans sa no­men­cla­ture la ré­fé­rence de la gui­tare sui­vie d’un V pour Vin­tage in­di­quant un manche large, des cordes plus écar­tées, son pro­fil en V ap­pe­lé aus­si boat neck, des mé­ca­niques open back… La de­mande sur cette D- 18 était de la mo­di­fier afin d’ob­te­nir un confort de jeu plus proche d’une Vin­tage. L’en­semble du manche a été élar­gi de la pre­mière à la qua­tor­zième case. La mé­thode consiste à rap­por­ter des greffes de bois, à la lar­geur dé­si­rée cô­té tête et ve­nant mou­rir au rac­cord manche/ caisse. La mo­di­fi­ca­tion du che­va­let n’ayant pas lieu avec un chan­ge­ment d’entraxe des cordes, il au­rait été in­utile d’in­ter­ve­nir sur l’en­semble de la touche. John Ren­bourn, mu­si­cien folk ba­roque jouant sur Gib­son, a pro­vo­qué sans le vou­loir de nom­breux chan­ge­ments de manches, sa tech­nique proche du clas­sique n’étant pas adap­tée au pro­fil par­ti­cu­liè­re­ment étroit des J- 45. Mar­cel Da­di et son fin­ger­style s’ex­pri­mait éga­le­ment mieux sur une touche large. Mal­gré la gros­seur du manche, le pro­fil en V di­mi­nuant la masse de bois sur les cô­tés est un élé­ment ap­por­tant du confort et ren­dant sur­tout pos­sible la prise du mi grave avec le pouce. Cette mé­thode de greffe, plus élé­gante et moins ra­di­cale qu’un chan­ge­ment com­plet du manche a été inau­gu­rée grâce à une de­mande de Ch­ris­tian La­borde. Le tra­vail a été pré­sen­té avec dé­tail par ses soins sur le net et dans ses stages de fa­çon en­thou­siaste, ce­la nous a per­mis de le re­faire à plu­sieurs re­prises sur des Guild, Ova­tion, Mar­tin…

Par­ti­cu­liè­re­ment au dé­but de sa car­rière, Doc Wat­son fut un des mu­si­ciens qui por­ta son choix sur une Mar­tin D- 18 pour exer­cer son ta­lent. Le mo­dèle de cette photo, da­tant des an­nées 1960, pré­sente une touche étroite si­mi­laire à la gui­tare pré­sen­tée dans cet ar­ticle avant sa trans­for­ma­tion.

Après res­tau­ra­tion, la gui­tare pré­sente dé­sor­mais un manche presque si­mi­laire aux mo­dèles d’avant- guerre. Le chan­ge­ment est sen­sible sur les sept, huit pre­mières cases. Beau­coup de mu­si­ciens jouant des mu­siques d’ac­cords pré­fèrent ce type d’écar­te­ments, lais­sant ain­si plus de place pour po­ser les doigts.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.