ZE­NON ZES 40, ELE­KI SPI­RIT

Vintage Guitare - - CHEESY -

Cette pe­tite gui­tare ja­po­naise a été ache­tée au dé­but des an­nées 2000 dans un pawn

shop de l ʼ Ok­la­ho­ma. À cette époque la de­mande pour les chee­sy ja­po­naises était plus faible et cet exem­plaire dans un état dé­la­bré avait traî­né plu­sieurs an­nées dans l ʼ ar­rière bou­tique avant de trou­ver ac­qué­reur. L ʼ ins­tru­ment a en­suite été re­mis en état de fonc­tion­ne­ment. Il est qua­si­ment com­plet, seul le ca­pot du vi­bra­to est man­quant et quelques vis ne sont pas d ʼ ori­gine. Nous avons af­faire à un mo­dèle très rus­tique. En­core une fois, il s ʼ agit de l ʼ un des tout pre­miers exem­plaires de pro­duc­tion­du fa­bri­cant, une Ze­non ZES 40 ( ZES = Ze­non Elec­tric So­lid). Le manche vis­sé nʼ a pas de tige de ren­fort ap­pa­rente. La touche pos­sède un épais ver­nis fon­cé qui masque une es­sence plus claire. La tête pré­sente un fort ren­ver­se­ment qui per­met de se pas­ser de guide- corde, par contre, comme sur une SG, ce ren­ver­se­ment peut de­ve­nir fa­tal car l ʼ ins­tru­ment ne peut pas re­po­ser à plat sur le dos et la tête en­cais­se­ra le choc ; mal­gré tout, cet exem­plaire a conser­vé un manche in­tègre. Les têtes sans guide- corde sont très rares chez les ja­po­naises des six­ties. Cette ZES semble avoir été beau­coup jouée vu l ʼ état de la touche, mais les

frettes sont en­core en bon état. Il nʼ y a pas de frette zé­ro. La tête « stra­toïde » est très sty­li­sée et peut rap­pe­ler une Big­sby Tra­vis. Mal­gré des rayures, le corps évo­quant une mi­ni- Ja­guar est re­cou­vert d ʼ un sun­burst qui a bien vieilli comme la plu­part des ver­nis ni­tro- cel­lu­lo­siques ja­po­nais. Le vi­bra­to à trois res­sorts est dans la veine des Guya­tone de la même époque, mais plus large que ces der­niers. Le cache man­quant de ce vi­bra­to est rare et se­ra dif­fi­cile à re­trou­ver. En gé­né­ral, les vi­bra­tos Ze­non avaient un de­si­gn spé­ci­fique. Le sillet de che­va­let, une belle pièce de bois dur, fait dé­mo­dé pour un ins­tru­ment nip­pon des an­nées 60. Le pick­guard est très in­té­res­sant, car consti­tué d ʼ une plaque de ba­ké­lite crème qui a jo­li­ment jau­ni par en­droits. Cette plaque, fine, dure et cas­sante comme du verre, est re­col­lée sur deux angles. Elle est aus­si dé­for­mée et « gon­dole » sur ses longs cô­tés. Les plaques de ba­ké­lite sont très rares dans le JV des six­ties. L ʼ élec­tro­nique, qui est cer­tai­ne­ment l ʼ oeuvre de Mit­suya, a su­bi quelques ré­pa­ra­tions qui mé­ri­te­ront un ré­ajus­te­ment dans l ʼ es­prit d ʼ ori­gine. Deux switches per­mettent de sé­lec­tion­ner chaque mi­cro et un troi­sième

per­met un fil­trage des ai­gus pour une po­si­tion rythme nom­mée « ( PhR ʼ thm » . Les po­ten­tio­mêtres sont de très bonne fac­ture, meilleurs que ceux de la concur­rence Ka­wai ou Guya­tone.

Ele­ki spi­rit

Cette so­lid­bo­dy du dé­but des an­nées 60 sent bon la gui­tare ins­tru­men­tale et la surf mu­sic. Avec sa tête sty­li­sée, son pick­guard en ba­ké­lite et son che­va­let en bois, elle dé­gage un charme cer­tain. L ʼ ins­tru­ment semble ro­buste et mas­sif, une im­pres­sion contras­tant avec sa pe­tite taille et sa lé­gè­re­té, des spé­ci­fi­ci­tés de bonne au­gure. Mal­gré un manche épais, la touche est plu­tôt agréable. Le creux de ce manche non ré­glable est par­fait, il a plu­tôt bien sup­por­té les an­nées. Une fois bran­chée ( sur un Band­mas­ter), elle dé­livre un son six­ties plu­tôt agréable et boi­sé. Cette pe­tite Ze­non pri­mi­tive est plai­sante à plu­sieurs ni­veaux : de­si­gn, confort et so­no­ri­té ; mais reste mal­gré tout un ins­tru­ment do­mes­tique.

En conclu­sion : un pe­tit plai­sir pour les oreilles, un gros plai­sir pour les yeux.

Tou­jours les mêmes mé­ca­niques du JV, simples mais ef­fi­caces, sur cette belle tête sty­li­sée ( Pho­to : Pa­trice Noël)

Un vi­bra­to à trois res­sorts dans le style Guya­tone. ( Pho­to : Pa­trice Noël)

La plaque de fixa­tion du manche en ac­co­lade avec un Made in Ja­pan de cou­tume. ( Pho­to : Pa­trice Noël)

La touche usée en haut de manche cache une teinte plus claire sous le ver­nis. ( Pho­to : Pa­trice Noël)

Le corps est un mul­ti­plis à base d’érable. La table a du vé­cu. de conser­va­tion.( Pho­to : Pa­trice Noël)

Le pick­guard en Ba­ke­lite, ma­gni­fique. ( Pho­to : Pa­trice Noël)

Câ­blage Mit­suya avec 2 mi­cros de 4,5 Kohms.( Pho­to : Pa­trice Noël)

Sé­lec­teur de mi­cros à 3 switchs ( Pho­to : Pa­trice Noël)

Mi­cro Mit­suya Elec­tro­nics ( Pho­to : Pa­trice Noël)

Electronique : vo­lume 100 K, to­na 500 K, ca­pa 50 nf ( Pho­to : Pa­trice Noël)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.