Auc­tion : Druot 9 avril,

Une vente ex­cep­tion­nelle

Vintage Guitare - - SOMMAIRE - par Or­ville Mar­tin

Il est rare qu’une vente d’une telle am­pleur se dé­roule sous nos la­ti­tudes. Les Paul Stan­dard, Sel­mer pe­tite bouche, Stra­to fif­ties, arch­tops Gib­son, tout est réuni pour que cet évé­ne­ment at­tire bon nombre d’ama­teurs et fasse date...

Si vous êtes à Pa­ris le sa­me­di 9 avril 2016, et que vous êtes lec­teur de ce ma­ga­zine ( donc ama­teur de belles gui­tares), vous ne pour­rez pas ra­ter la vente or­ga­ni­sée par Maitres Cas­tor et Ha­ra dans les lo­caux his­to­riques de l’Hô­tel Druot ( Salle 14). Vous pour­rez y dé­cou­vrir la cen­taine de mo­dèles rares et par­fois ex­cep­tion­nels pro­ve­nant ex­clu­si­ve­ment de col­lec­tions par­ti­cu­lières et cou­vrant le XIXe et XXe et vous rui­ner in­tel­li­gem­ment en re­par­tant avec une de ces nom­breuses mer­veilles sous le bras. Les ama­teurs de gui­tares clas­siques et ro­man­tiques au­ront le choix par­mi une belle sé­lec­tion de bi­joux ex­traits de col­lec­tions no­toires, et ils s’at­tar­de­ront en par­ti­cu­lier sur un rare gui­tare ro­man­tique de type Fer­nan­do Sor, réa­li­sée en 1835 par le très ré­pu­té lu­thier pa­ri­sien Re­né La­cote, dans un état de conser­va­tion ab­so­lu­ment re­mar­quable. Les ama­teurs de jazz ma­nouche rê­ve­ront long­temps de­vant deux gui­tares de la mai­son Sel­mer pro­po­sées, dont une ma­gni­fique pe­tite bouche da­tée de 1942, nu­mé­ro de sé­rie 589, une des der­nières gui­tares ma­nu­fac­tu­rées par Sel­mer avant l'in­ter­rup­tion de la pro­duc­tion par la guerre. La caisse est en pa­lis­sandre in­dien contre­pla­qué d'aca­jou, la table d'har­mo­nie en épi­céa, le manche en noyer, touche et che­va­let en ébène, et elle est équi­pée des fa­meuses mé­ca­niques et du cor­dier d’ori­gine, si­glés Sel­mer. La gui­tare, qui pré­sente plu­sieurs cas­sures res­tau­rées sur les éclisses, un en­fon­ce­ment sur le fond, avec une belle pa­tine d'usage, est es­ti­mée entre 9500 et 11 000 €. Par­mi les ra­re­tés vin­tage, vous pour­rez tou­jours en­ché­rir sur une Les Paul Stan­dard de 1959. Mal­gré ses quelques vexa­tions liées au temps et à l’usage ( tête frac­tu­rée, en­tou­rage des mi­cro chan­gés, po­ten­tio­mètre de vo­lume mi­cro grave chan­gé, cor­dier et pontets de che­va­let chan­gés re­fret­tée, et un ver­nis qui semble ori­gi­nal mais qui au­rait pu être re­char­gé au mo­ment de la ré­pa­ra­tion sur la tête. Les belles arch­tops de jazz

sont bien re­pré­sen­tées, avec en par­ti­cu­lier une L- 5 CES de 1960 ( nu­mé­ro de sé­rie A32991), en rare fi­ni­tion na­tu­relle, et qui pré­sente un manche en érable très on­dé. La gui­tare pré­sente éga­le­ment une an­cienne frac­ture de tête, un dé­faut mal­heu­reu­se­ment cou­rant sur les vieilles Gib­son. Un trou lié à un at­tache- cour­roie a été re­bou­ché sur l’éclisse, et le ver­nis est très faïen­cé sur l’éclisse et le fond. On constate une cas­sure ré­pa­rée au ni­veau des po­ten­tio­mètres. La gui­tare, es­ti­mée à 8500 à 9500 eu­ros, est four­nie avec un ar­ticle de Fran­çois Gui­don et une do­cu­men­ta­tion ex­pli­quant qu’elle a été uti­li­sée pour illus­trer la pho­to de cou­ver­ture de deux disques de Wes Mont­go­me­ry ! Tou­jours au cha­pitre des arch­tops, cette fois- ci dans la ca­té­go­rie des se­mi- hollow, une ma­gni­fique Gib­son ES- 335 da­tée de 1960, dot in­lay, nu­mé­ro de sé­rie A32975. Avec une fi­ni­tion sun­burst, et deux mi­cros PAF d’ori­gine, la gui­tare pré­sente un ver­nis faien­cé très cra­quant et des traces sur la table d’un an­cien vi­bra­to de type Big­sby. La gui­tare a été re­fret­tée, les mé­ca­niques ont été chan­gées, et l’on constate des marques sur le pla­cage de la tête dues au chan­ge­ment des mé­ca­niques. La gui­tare, avec son étui d’ori­gine, est es­ti­mée entre 10 000 et 12 000 €. Par­mi les so­lid­bo­dies, l’ama­teur au­ra un large choix, nous avons néan­moins no­té une Gretsch Duo Jet mo­dèle 6128, da­tée de 1955, avec sa belle fi­ni­tion noire, si­mi­liaire à la gui­tare jouée par Cliff Gal­lup des Blue Caps de Gene Vincent. On no­te­ra le corps et manche en aca­jou, mi­cros Al­ni­co, vi­bra­to Big­sby avec ma­nette fixe, et une fine ré­pa­ra­tion ori­gi­nale sur l’ar­rière du manche. La gui­tare est es­ti­mée entre 4500 et 5000 eu­ros. On no­te­ra éga­le­ment de nom­breuses Stra­to­cas­ter des an­nées 50, 60 et 70, en par­ti­cu­lier un mo­dèle de 1957, nu­mé­ro de sé­rie - 17877 ( le signe « moins » pré­cé­dait gé­né­ra­le­ment les nu­mé­ros de sé­rie de l’an­née 1957), avec sa belle fi­ni­tion sun­burst deux tons, des mi­cros qui semblent d’ori­gine, mais une élec­tro­nique mo­di­fiée pour être blin­dée, comme la ca­vi­té qui la contient. Es­ti­ma­tion avec son cof­fret tweed d’ori­gine : 10 000 à 12 000 eu­ros.

Une Les Paul Stan­dard de 1959 ( nu­mé­ro de sé­rie 9 0617) avec les mé­ca­niques Klu­son single ring d’époque. La gui­tare a été équi­pée à une époque d’un vi­bra­to Big­sby. Mal­gré une frac­ture de tête et quelques élé­ments d’ac­cas­tillage chan­gés, la gui­tare de­vrait dé­pas­ser l’éva­lua­tion de 40 à 50 000 eu­ros. ( Pho­to : Cas­tor- Ha­ra)

Cliff Gal­lup avec Gene Vincent, Duo Jet en main ( Pho­to : DR)

Une su­perbe Sel­mer « pe­tite bouche » de 1942, une des der­nières construites avant l’in­ter­rup­tion de la pro­duc­tion liée à la guerre. ( Pho­to : Cas­torHa­ra)

Fen­der Stra­to­cas­ter de 1957. ( Pho­to : Cas­torHa­ra)

Gib­son ES- 335 sun­burst de 1960. ( Pho­to : Cas­torHa­ra)

Eric Clap­ton, Stra­to fif­ties

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.