- La Chaîne Gui­tare : Mar­tin D- 18 de 1942, par Ch­ris­tian Sé­gu­ret

Vintage Guitare - - EDITO - SOMMAIRE - Par Ch­ris­tian Sé­gu­ret

Lorsque la com­pa­gnie al­le­mande Höf­ner dé­ci­da de sor­tir ce mo­dèle phare de sa pro­duc­tion, elle fit réunir un « co­mi­té » de six gui­ta­ristes an­glais en 1953 par Sel­mer qui dis­tri­buait la marque au Royaume- Uni, afin de dis­cu­ter des ca­rac­té­ris­tiques de la gui­tare qu’ils rê­vaient d’avoir. D’où le nom de ce mo­dèle : Com­mit­tee. La gui­tare pré­sen­tait dès le dé­part cette dé­coupe de tête unique, dite « Fro­drose » , re­haus­sée d’un mo­tif flo­ral en nacre et de ce cor­dier en forme de lyre. La touche en ébène ( au dé­part en pa­lis­sandre) est or­née de pan­neaux mar­que­tés de mo­tifs de nacre. Au dé­part, la gui­tare n’était pro­po­sée qu’en ver­sion acous­tique et le mo­dèle élec­trique ap­pa­rut en 1955. D’abord équi­pé d’une plaque de con­trôle cir­cu­laire et de mi­cros pa­rés d’un ca­pot noir, le mo­dèle vit ap­pa­raître la plaque de con­trôle rec­tan­gu­laire en 1959, avec ré­glage vo­lume et to­na­li­té et des switches pré­ré­glés avec des boosts de grave ou d’ai­gus. Le corps est réa­li­sé en érable pom­me­lé pla­qué au très beau mo­tif. Sur le mo­dèle de 1960 pré­sen­té ici, les mi­cros à ca­pots noirs ont fait place à des mi­cros à boî­tiers mé­tal­liques de type « toas­ter » pa­rés du lo­go Hof­ner en dia­mant. La table est en­core en épi­céa mas­sif sur cet exem­plaire, mais ra­pi­de­ment les gui­tares vont être construites avec une table en pla­qué. En 1963 la tête per­dra son pro­fil ex­tra­va­gant pour un pro­fil plus proche des autres mo­dèles Höf­ner et les mi­cros se­ront rem­pla­cés par des doubles- bo­bi­nages Su­per Res­ponse. Le corps pas­se­ra alors de 17,5 pouces à 18 pouces. Vi­déo vi­sible sur La Chaîne Gui­tare

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.