La French Co­cotte s'in­vite chaque mois dans votre cui­sine

Et si vous re­ce­viez tous les mois dans votre boîte aux lettres de quoi vous concoc­ter de bons pe­tits plats, sains, gour­mands et dif­fé­rents ? Ce coffret car­ton­né, plein de tré­sors et li­vré par votre facteur a un nom : La French Co­cotte. Une co­cotte mi­gnonn

Vivre Bio - - Sommaire - Anne-Louise Se­vaux

En oc­tobre, la Co­cotte Cen­drillon a dé­voi­lé à ses abon­nés quelques secrets pour cui­si­ner

les courges en toute gour­man­dise. De gauche à droite : Ma­ga­li Jacquet, co­fon­da­trice de French Co­cotte, Ch­ris­tophe Rhe­don, Meilleur ou­vrier de France pâ­tis­sier et Fer­di­nand Rey, co­fon­da­teur de

French Co­cotte, tous les trois en pleine cui­sine.

de quel constat êtes vous par­tie pour lan­cer le pro­jet French Co­cotte ?

A l'is­sue de mon école d'in­gé­nieur, j'ai fait pen­dant un an du con­seil et de la for­ma­tion pour la res­tau­ra­tion col­lec­tive. L'idée était dé­jà d'ai­der les chefs à se pen­cher sur la nu­tri­tion de ma­nière at­trac­tive. Afin qu'ils com­prennent que ce n'était pas si hor­rible que ce­la de man­ger sain ! En pa­ral­lèle, j'ai aus­si ra­pi­de­ment consta­té que dans mon en­tou­rage, les gens man­quaient d'idées. Mal­gré les livres, sites ou émis­sions de té­lé sur le su­jet, quand on rentre chez soi on ne sait pas quoi cui­si­ner. S'ajoute à ce­la que la nu­tri­tion était ra­re­ment as­so­ciée à la no­tion de plai­sir. C'était donc à moi de jouer : j'al­lais de­voir le ap­prendre que l'on peut cui­si­ner bon, gour­mand, sain et tout ce­la au quo­ti­dien !

et l’his­toire de French Co­cotte dé­bute à ce mo­ment là ?

L'his­toire com­mence pen­dant l'été 2014, lors d'une ba­lade fa­mi­liale en Ar­dèche. J'avais plein d'idées pour ai­der les gens à man­ger mieux. C'est en dis­cu­tant avec Fer­di­nand, le ma­ri de ma cou­sine, que l'on s'est dit que l'on pou­vait faire quelque chose de sym­pa tous les deux. En sep­tembre 2014, l'aven­ture com­men­çait. On a lan­cé notre pre­mière Co­cotte, comme on se plaît à ap­pe­ler nos co­lis, en jan­vier 2015. De­puis, c'est notre pe­tite en­tre­prise fa­mi­liale, et tout le monde pas­ser don­ner un coup de main.

uN ABoN­Ne­MeNt AuX BoNNeS idéeS ex­pli­quez-nous le concept de French Co­cotte...

On s'abonne en ligne, à la ma­nière d'un ma­ga­zine, et l'on re­çoit chaque mois dans sa boîte aux lettres un co­lis dé­cli­né au­tour d'un thème de sai­son. Dans cette boîte en car­ton, on trouve

un us­ten­sile, un car­net pé­da­go­gique de re­cettes, une liste de courses et des in­gré­dients. Le tout concoc­té en col­la­bo­ra­tion avec un grand chef fran­çais et moi, spé­cia­liste en nu­tri­tion. Ce kit lu­dique est donc idéal pour boos­ter sa créa­ti­vi­té en cui­sine tout en man­geant équi­li­bré.

Com­ment se passe la col­la­bo­ra­tion avec les chefs cui­si­niers ?

Les chefs avec les­quels nous avons tra­vaillé pour le mo­ment, comme Phi­lippe Girard, am­bas­sa­deur de la cui­sine saine à la fran­çaise, ou le pâ­tis­sier Meilleur ou­vrier de France, Ch­ris­tophe Rhe­don, sont en­chan­tés de cette col­la­bo­ra­tion. Chaque chef nous ap­porte ses idées, tant dans les re­cettes que dans les in­gré­dients. Nous dé­cou­vrons chaque fois de nou­velles sa­veurs et sommes ra­vis de pou­voir les par­ta­ger avec nos abon­nés.

Com­ment sé­lec­tion­nez-vous les pro­duits pré­sents dans votre Co­cotte ?

On choi­sit nos pro­duits en fonc­tion du thème re­te­nu. En­suite, on pri­vi­lé­gie l'agriculture bio­lo­gique et/ou le made in France. Les pro­duits bio­lo­giques sont très in­té­res­sants sur le plan nu­tri­tion­nel, mais éga­le­ment du point de vue de l'ori­gi­na­li­té. On se rend compte que les in­gré­dients qui sortent un peu de l'or­di­naire, comme les len­tilles co­rail par exemple, sont sou­vent bio. Le tout est bien sûr sé­lec­tion­né en ac­cord avec les chefs cui­si­niers.

et com­ment réuti­li­ser tous ces conseils et pro­duits chez nous ?

C'est l'ob­jec­tif même de French Co­cotte ! Une fois la Co­cotte li­vrée, toute la fa­mille peut par­ti­ci­per à l'ou­ver­ture. Il y a des cou­leurs, des odeurs etc. On com­prend qua­si­ment aus­si­tôt le thème du mois. En­suite, tout est très lu­dique. Les us­ten­siles sont amu­sants et fa­cile à uti­li­ser, les re­cettes sont in­no­vantes, dé­taillées et plus ou moins simples en fonc­tion de ce que l'on veut faire. L'ob­jec­tif en ne li­vrant que des in­gré­dients et au­cun pro­duit prêt à consom­mer est d'ins­tau­rer pro­gres­si­ve­ment de nou­velles ha­bi­tudes ali­men­taires. Et la liste de courses, prête à être glis­sée dans le por­te­feuille ou le li­vret pé­da­go­gique qui s'ai­mante sur le ré­fri­gé­ra­teur re­joint cette idée. Après quelques se­maines, on doit pou­voir se dire que c'est fi­na­le­ment fa­cile de man­ger sain et gour­mand !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.