Bio au mas­cu­lin

Le sport, le tra­vail, le so­leil, le cli­mat, la pol­lu­tion, le vent et les ra­sages sont au­tant d’agres­sions pour la peau et les che­veux de l’homme. Il est donc es­sen­tiel d’en prendre soin avec des pro­duits adap­tés.

Vivre Bio - - Bien- Être -

Il­faut croire que les cli­chés ont la dent dure… D’au­cuns pensent, en ef­fet, que les pro­duits bio, no­tam­ment ceux re­le­vant de la cos­mé­tique ou de l’ha­bille­ment, sont sur­tout des­ti­nés aux femmes. Ce qui ne cor­res­pond évi­dem­ment pas à la réa­li­té ; s’il est vrai que, sta­tis­ti­que­ment, les femmes s’y in­té­ressent da­van­tage, les hommes se voient, eux aus­si, pro­po­ser une offre de pro­duits bio sans cesse amé­lio­rée et élar­gie pour leurs be­soins au quo­ti­dien. Ces pro­duits sont d’ailleurs spé­ci­fi­que­ment dé­ve­lop­pés pour ré­pondre aux exi­gences et aux par­ti­cu­la­ri­tés de la peau, du poil et du che­veu mas­cu­lins, étant sou­vent plus épais que leurs ho­mo­logues fé­mi­nins et né­ces­si­tant des soins adap­tés. Des crèmes de ra­sage aux so­lu­tions anti-rides, en pas­sant par l’en­tre­tien des che­veux et de la barbe, la bio se conjugue aus­si au mas­cu­lin.

Des cosmétiques mas­cu­lins bio et verts

La bio pro­pose d’ex­cel­lentes so­lu­tions, na­tu­relles et adap­tées qui plus est, à ces pro­blèmes. En pré­fé­rant les pro­duits cosmétiques bio, l’homme évite ain­si de sou­mettre son or­ga­nisme aux mé­faits de sub­stances que l’on re­trouve dans la plu­part des pro­duits clas­siques, comme les phta­lates et les pa­ra­bènes. Ces der­niers sont im­pli­qués dans bon nombre de troubles du sys­tème re­pro­duc­tif mas­cu­lin : dé­ve­lop­pe­ment de tu­meurs can­cé­reuses au ni­veau des tes­ti­cules, ap­pa­ri­tion de mal­for­ma­tions gé­ni­tales… Il existe, par ailleurs, des mousses à ra­ser sans gaz (bu­tane et pro­pane), uti­li­sant, en lieu et place, un pro­cé­dé de pompe-do­seur. Il en va de même pour les baumes et lo­tions après-ra­sage bio (au jo­jo­ba ou à l’aloe ve­ra), les sa­vons et les sham­poings éco­lo­giques. L’on trouve ain­si des huiles de soin de barbe (la barbe étant très à la

mode) as­so­ciant plu­sieurs huiles vé­gé­tales (amande douce, jo­jo­ba, olive, sé­same…) qui hy­dratent et ré­parent à la fois la peau et les poils. Des sham­poings spé­ci­fiques sont éga­le­ment dé­ve­lop­pés et pro­po­sés dans les ma­ga­sins spé­cia­li­sés. Tel est par exemple le cas des sham­poings anti-chutes au ge­né­vrier bio, à l’huile es­sen­tielle de ro­ma­rin et aux ex­traits de sauge et d’or­tie. Pour sen­tir bon, les hommes se voient pro­po­ser des par­fums et eaux de toi­lettes aus­si na­tu­rels par leur com­po­si­tion que lé­gers par les fra­grances qu’ils émettent. Nuances boi­sées, épi­cées et fraîches sont ap­por­tées par des élé­ments tels que le cèdre, le musc, la menthe verte, le ci­tron, le pe­tit grain bi­ga­rade, le pam­ple­mousse, la ver­veine, la la­vande, le pat­chou­li ou en­core l’es­tra­gon. Du cô­té des dé­odo­rants bio, on trouve des pro­duits à base de pierre d’Alun, de thé vert, d’agumes, de bam­bou ou en­core de ci­tron­nelle bio. En billes roll-on ou en stick, ces dé­odo­rants cu­mulent les ef­fets an­ti­bac­té­rien, as­trin­gent et anti-odeur pour un ré­sul­tat à la fois ef­fi­cace et sain. Sels d’alu­mi­nium et autres sub­stances po­ten­tiel­le­ment no­cives sont ex­clus de la com­po­si­tion de ces pro­duits pour homme.

La bio contre les bo­bos du quo­ti­dien

Les thé­ra­peu­tiques bio et la phy­to­thé­ra­pie pour homme in­ter­viennent no­tam­ment dans les cas de baisse de li­bi­do ou d’autres dif­fi­cul­tés d’ordre sexuel. On uti­lise no­tam­ment les vertus aphro­di­siaques de la ra­cine de gin­seng, du gin­gembre et de dif­fé­rentes épices (coriandre, noix de mus­cade, clou de gi­rofle…) pour ai­der à sti­mu­ler l’ap­pé­tit sexuel et à pré­ve­nir les baisses de per­for­mances. Les plus spor­tifs trou­ve­ront, eux aus­si, de quoi prendre soin de leurs muscles et ten­dons meur­tris ; pro­duits bio à base de fu­cus, d’huiles es­sen­tielles de ro­ma­rin et de gaul­thé­rie, etc. Ces pro­duits agissent soit en ai­dant à la ré­cu­pé­ra­tion, soit en ren­for­çant les ca­pa­ci­tés mus­cu­laires et les per­for­mances en gé­né­ral.

Ha­bille­ment mas­cu­lin bio et éthique

Tout comme les vê­te­ments bio pour femmes, ceux des­ti­nés aux hommes sont en tis­sus na­tu­rels éla­bo­rés à par­tir du co­ton, du chanvre et du bam­bou. On peut donc ai­sé­ment trou­ver des po­los et des vestes en chanvre, des tee-shirts et sweat-shirts en co­ton bio, des pan­ta­lons en toile de jean non trai­tée et non rin­cée, des boxers en co­ton, ain­si que des chaus­settes en chanvre, qui pos­sèdent des pro­prié­tés ab­sor­bantes et an­ti­bac­té­riennes. Par ailleurs, ache­ter ces pro­duits s’ins­crit dans une dé­marche équi­table, puis­qu’ils sont, pour la plu­part, fa­bri­qués par de pe­tites en­tre­prises ou des ar­ti­sans pour les­quels les droits sont ga­ran­tis : re­ve­nus dé­cents, droits so­ciaux, condi­tions de tra­vail, ne pas faire tra­vailler des en­fants… On peut donc res­ter homme, vi­ril et ren­voyer une image pleine d’as­su­rance et de vi­gueur sans pour au­tant se pri­ver de soins pour la peau, les che­veux et la barbe, entre autres. Prendre soin de soi est es­sen­tiel lorsque l’on se rend compte de la va­rié­té des sources d’agres­sion liées à notre en­vi­ron­ne­ment, a for­tio­ri lorsque l’on est un homme. Grâce aux pro­duits bio, l’on dis­pose ain­si d’une so­lu­tion al­ter­na­tive saine et na­tu­relle aux sub­stances po­ten­tiel­le­ment dan­ge­reuses que l’on trouve dans les dé­odo­rants, mousses à ra­ser, par­fums, sham­poings et vê­te­ment pour homme clas­siques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.