Un arc-en-ciel dans mon as­siette

Les bien­faits des cou­leurs ne sont plus à prou­ver. En ef­fet, elles in­fluencent notre vie et notre san­té et nous rendent heu­reux. Mais elles ont éga­le­ment une in­fluence sur notre ap­pé­tit en éveillant nos pa­pilles. Met­tons donc de la cou­leur dans nos as­siet

Vivre Bio - - Sommaire -

Les cou­leurs ont long­temps été uti­li­sées pour re­don­ner le sou­rire. En ef­fet, la chro­mo­thé­ra­pie, ou l'art de soi­gner par la cou­leur, per­met de cor­ri­ger cer­tains troubles en plus de ré­gu­ler l'éner­gie vi­tale. Chaque cou­leur a d'ailleurs un lan­gage propre à elle : le bleu est connu pour avoir un ef­fet apai­sant sur le mo­ral tout en ins­pi­rant le calme et la sé­ré­ni­té, le jaune sym­bo­lise l'éner­gie, l'en­thou­siasme et la confiance en soi, le rouge est sy­no­nyme d'amour, d'éner­gie et de dé­ter­mi­na­tion et le vert re­pré­sente la na­ture, l'équi­libre et l'har­mo­nie. Ce même lan­gage est ap­pli­cable aux ali­ments que nous consom­mons. En ef­fet, si le goût et l'odo­rat jouent un rôle ma­jeur dans la per­cep­tion des sa­veurs, la vue a éga­le­ment son mot à dire puis­qu'on mange aus­si avec les yeux ! Ain­si, la cou­leur d'un plat peut non seule­ment dé­ter­mi­ner s'il est ap­pé­tis­sant mais aus­si, in­fluen­cer la sa­veur res­sen­tie. Ima­gi­nez donc un peu l'ef­fet d'une as­siette haute en cou­leurs sur nos pa­pilles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.