Les mas­sages de l'été

Vivre Bio - - Sommaire -

Les mas­sages pour faire le plein d'éner­gie

Au sor­tir de l'hi­ver et de sa ru­desse, le corps épui­sé et ten­du au­ra beau­coup de mal à suivre nos ar­deurs. Tou­te­fois, il n'est pas ques­tion de se mor­fondre et en­core moins de se plon­ger, af­fai­bli, dans l'am­biance es­ti­vale au risque de s'écrou­ler. Ac­cueillez les beaux jours dans les meilleures dis­po­si­tions et pre­nez le temps de vous re­vi­ta­li­ser. Vous cher­chez un moyen agréable, ra­pide et ef­fi­cace pour vous res­sour­cer ? Les mas­sages d'été vous sont for­te­ment re­com­man­dés. Éner­gé­tique ou re­laxant ; Shiat­su, Thaï ou ayur­vé­dique, les tech­niques de mas­sage tout comme leurs ver­tus sont lé­gion. En ap­pa­rence simple, cette ges­tuelle an­ces­trale pres­sant et ma­ni­pu­lant les muscles n'a pour­tant rien d'ano­din. Consi­dé­rée de plus en plus comme une vé­ri­table mé­de­cine al­ter­na­tive, elle couvre un tas d'indications sé­rieuses.

Que des bien­faits

Nous sa­vons au­jourd'hui que le mas­sage : Dé­tend le corps, les muscles ten­dus et les ar­ti­cu­la­tions raides. Ré­duit consi­dé­ra­ble­ment le ni­veau de stress phy­sique et psy­chique et apaise l'an­xié­té. Sti­mule les cir­cu­la­tions san­guine et lym­pha­tique. Ren­force le sys­tème im­mu­ni­taire. Sou­lage les dou­leurs chro­niques. Amé­liore la san­té gé­né­rale et ac­cé­lère la conva­les­cence des ma­lades. Ain­si, et quel que soit le type de mas­sage pour le­quel vous op­tez, vous of­frez à votre corps et à votre es­prit une vé­ri­table cure de jou­vence. Pour vous ini­tier dou­ce­ment à l'uni­vers de la mas­so­thé­ra­pie, nous vous sug­gé­rons de com­men­cer de ma­nière au­to­nome grâce aux au­to-mas­sages. Ce­la au­ra l'avan­tage de vous im­pli­quer ex­pli­ci­te­ment dans le pro­cé­dé, d'y ra­jou­ter une touche lu­dique et de vous faire éco­no­mi­ser une belle somme d'argent. Les au­to-mas­sages sont prin­ci­pa­le­ment ba­sés sur les prin­cipes de la ré­flexo­lo­gie plan­taire : Un des tré­sors in­es­ti­mables de la mé­de­cine chi­noise. Cette dis­ci­pline compte 5 élé­ments aux­quels elle as­so­cie 5 sai­sons, 5 cou­leurs, 5 émo­tions, 5 notes de mu­sique, 5 or­ganes et 5 vis­cères. En ré­flexo­lo­gie plan­taire chi­noise, chaque élé­ment est as­so­cié à un couple de zones ré­flexes qui elles mêmes re­flètent le fonc­tion­ne­ment d'un vis­cère et d'un or­gane et illus­trent des symp­tômes phy­siques ou psychiques bien pré­cis. La sai­son chaude est gou­ver­née par l'élé­ment feu. Son

émo­tion est l'exal­ta­tion ; Sa cou­leur le rouge ; Son or­gane le coeur et ses vis­cères l'in­tes­tin grêle. Votre au­to-mas­sage de l'été va donc se fo­ca­li­ser sur les zones ré­flexes plan­taires du coeur qui se trouvent au ni­veau du pied gauche et ceux de l'in­tes­tin grêle qui se si­tuent sur les deux pieds.

Pro­to­cole d'au­to-mas­sage

Com­men­cez par le pied droit Avec votre poing fer­mé, bros­sez éner­gi­que­ment l'en­semble du pied. Ma­laxez le gros or­teils puis sti­mu­lez les si­nus au bout des or­teils. Sti­mu­lez en ap­puyant une di­zaine de fois sur le 1er point du mé­ri­dien du rein qui se trouve au centre de la voûte plan­taire. Sti­mu­lez la base des or­teils sur le des­sus du pied puis re­mon­tez avec la main en lis­sant le des­sus du pied. Mas­sez les mal­léoles en cercle puis re­mon­tez le long des mal­léoles et du ti­bia. Mo­bi­li­sez la ro­tule en rond en la mo­bi­li­sant. Re­mon­tez le long de la cuisse. Mas­sez la chair de la pointe de la hanche. Pas­ser au pied gauche et pro­cé­dez de la même ma­nière.

la belle sai­son est en­fin ins­tal­lée et comme nous le sa­vons tous, été rime avec va­cances. Nous sommes to­ta­le­ment émous­tillés à l'idée des longues bai­gnades, des veillées noc­turnes et autres plai­sirs de l'été. Au­tant dire qu'on ne tien­dra pas en place...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.