FON­DA­TION DU 3E TYPE

UNE INAUGURATION EN FORME DE DOUBLE AVANT-PRE­MIÈRE : LE PRE­MIER BÂTIMENT DE L’AR­CHI­TECTE REM KOOLHAAS À PA­RIS ET LA PRE­MIÈRE EX­PO­SI­TION EN FRANCE DE L’AR­TISTE LUTZ BACHER.

Vivre Côté Paris - - Projet - PAR Vir­gi­nie Bertrand

L’ap­pel­la­tion, seule, in­trigue, ques­tionne, pousse la ré­flexion… pros­pec­tive. Ce lieu d’un genre nou­veau se voit en « es­pace d’échanges au­tour de su­jets de so­cié­té que les ar­tistes ques­tionnent avec un temps d’avance ». Guillaume Hou­zé, di­rec­teur de l’image, de la com­mu­ni­ca­tion et du mé­cé­nat du Groupe Ga­le­ries La­fayette, à l’ini­tia­tive de cette fon­da­tion d’en­tre­prise, oeu­vrait dé­jà avec sa grand-mère Gi­nette Mou­lin, pe­tite-fille du vi­sion­naire fon­da­teur des Ga­le­ries, Théo­phile Ba­der, à tra­vers son fonds de do­ta­tion. Pro­gramme d’ex­po­si­tions à la Ga­le­rie des Ga­le­ries, com­mandes au­près des ar­tistes, col­lec­tion de 300 oeuvres, par­te­naire prin­ci­pal de la Fiac au­tant d’ac­tions qui pré­cèdent ce « la­bo­ra­toire de pro­duc­tion et d’an­ti­ci­pa­tion ». Cette am­bi­tion et cette iden­ti­té uniques en font le pre­mier centre plu­ri­dis­ci­pli­naire, art mode et de­si­gn, de ce type en France. Il donne aux créa­teurs des moyens sur me­sure, d’ex­pé­ri­men­ter, de pro­duire, d’ex­po­ser. Ate­liers, res­tau­rant, bou­tique-li­brai­rie… L’ins­ti­tu­tion nou­velle se pense comme un sou­tien per­ma­nent aux ar­tistes, car « il n’y a que la créa­tion qui puisse en­vi­sa­ger dans sa di­ver­si­té le mou­ve­ment d’une époque et nous pous­ser, sans cesse, vers de nou­veaux ho­ri­zons » ponc­tue Guillaume Hou­zé. L’ar­tiste amé­ri­caine Lutz Bacher in­ves­tit les 840 mètres car­rés de sur­face d’ex­po­si­tion et sou­ligne par son ins­tal­la­tion la ver­ti­ca­li­té du lieu. Une élé­va­tion très « ins­pi­ra­tion­nelle » ! Rem Koolhaas et son agence OMA, ont des­si­né cette struc­ture adap­table an­ti­ci­pant, évi­dem­ment, les évé­ne­ments à ve­nir. Plus de 40 confi­gu­ra­tions pos­sibles de l’es­pace s’en­vi­sagent grâce à des pla­teaux trans­pa­rents amo­vibles ve­nant re­lier le bâtiment du XIXe en U de 2 200 mètres car­rés. « Comme une ma­chine cu­ra­to­riale in­sé­rée dans la cour cen­trale, une tour d’ex­po­si­tion d’acier et de verre ». L’agence OMA de Rem Koolhaas a dé­jà dé­ve­lop­pé par le pas­sé des construc­tions trans­for­mables, en exemple le Wy­ly Thea­ter à Dal­las avec des tri­bunes mo­biles es­ca­mo­tables pour une scène pro­téi­forme. « De fait, ce que nous ac­com­plis­sons pour La­fayette An­ti­ci­pa­tions est, dans une cer­taine me­sure, un théâtre pour l’art ». Avis au pu­blic in­vi­té à in­ter­agir.

1. Vue de « la tour d’ex­po­si­tion » de plus de 800 m2 en quatre plan­chers amo­vibles, in­sé­rée dans la cour en U du bâtiment his­to­rique. 2. Guillaume Hou­zé, pré­sident de la fon­da­tion La­fayette An­ti­ci­pa­tions et Rem Kool­hass l’ar­chi­tecte néer­lan­dais de l’agence OMA.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.