L’ART COU­TURE

Vivre Côté Paris - - Le Sommaire - PAR Ca­ro­line Cla­vier P HOTOS Jean- Fran­çois Jaus­saud

Dans les ate­liers de Ra­bih Kay­rouz, un col­lec­tif de créa­teurs s’ins­pire du peintre Pierre Malbec.

La com­mis­saire d’ex­po­si­tion Joan­na Che­va­lier ras­sem­blait une nou­velle fois en mai der­nier, dans les ate­liers du cou­tu­rier Ra­bih Kay­rouz, à Pa­ris, son col­lec­tif de créa­teurs au­tour de l’oeuvre du peintre Pierre Malbec.

Tout a com­men­cé il y a deux ans, dans le Sud, à l’Isle-sur-la-Sorgue, au ha­sard d’une ren­contre, celle du peintre Pierre Malbec et de la com­mis­saire d’ex­po­si­tion Joan­na Che­va­lier. L’oeuvre cou­leur de l’ar­tiste a cap­té son oeil et toute son at­ten­tion. Joan­na Che­va­lier re­garde avec une lon­gueur d’avance, flaire et in­vente des voyages créa­tifs à par­ta­ger. Pierre Malbec, lui, en­vi­sage sa pein­ture « comme des portes grandes ou­vertes ». En marge de la ren­contre, c’est aus­si d’aven­ture et de li­ber­té dont ils parlent en­semble. Les deux élec­trons libres, ha­bi­tués aux che­mins de tra­verses, dé­cident d’ima­gi­ner une histoire à deux, à trois, puis à cinq. L’idée ? Faire de « l’art ap­pli­qué » au­tour de l’ar­tiste, se ser­vir de cette géographie de lignes, s’ins­pi­rer de ce puzzle construc­ti­viste comme trem­plin créa­tif, créer des cor­res­pon­dances entre la cé­ra­mique, la toile et la mode. Une oeuvre dans l’oeuvre, une ex­po­si­tion dans l’ex­po­si­tion, une histoire à ti­roirs qui peut se re­nou­ve­ler in­dé­fi­ni­ment pour de­ve­nir une oeuvre glo­bale à quatre mains, et pour­quoi pas da­van­tage. C’est à Bey­routh, en par­te­na­riat avec la pre­mière édi­tion de la Bei­rut De­si­gn Fair, dans le show-room du cou­tu­rier Ra­bih Kay­rouz, que se tient en sep- tembre 2017 la pre­mière ex­po­si­tion. En par­tant des com­po­si­tions gra­phiques du peintre, la cé­ra­miste Ha­la Mat­ta in­vente une sé­rie de pièces et, avec l’aide de la sty­liste Ra­phaële Malbec, le cou­tu­rier li­ba­nais crée une col­lec­tion de man­teaux aux lignes épurées dont le dos af­fiche le dé­cou­page d’em­piè­ce­ments mo­der­nistes. Le suc­cès est im­mé­diat, les oeuvres et les man­teaux trouvent im­mé­dia­te­ment pre­neur. En mai der­nier, c’est à Pa­ris que Joan­na Che­va­lier pré­sen­tait le se­cond vo­let de cette oeuvre en marche, qu’elle sou­haite lais­ser mû­rir comme une ex­po­si­tion no­made et sans fron­tières. Sous le nom de « Pat­terns & Forms », vingt man­teaux – des pièces uniques réa­li­sées à la main – sont confron­tés aux cé­ra­miques et à l’abs­trac­tion fi­gu­ra­tive du peintre ins­pi­ra­teur. Les pièces in­édites, conçues pour cette ses­sion 2018, sont mises en lu­mière dans les ate­liers du cou­tu­rier Ra­bih Kay­rouz – l’an­cien « pe­tit théâtre de Ba­by­lone », où se joua la pre­mière d’En at­ten­dant Go­dot de Sa­muel Be­ckett –, de­ve­nu par chance son lieu de tra­vail. À cette oc­ca­sion, les vo­lumes de verre ap­portent une di­men­sion so­laire et lu­mi­neuse à ce pro­jet. Joan­na Che­va­lier parle dé­jà d’ho­ri­zons nou­veaux et de ral­lier d’autres ar­tistes, pour que l’art se ra­conte au­tre­ment.

1. 2.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.