De + in­fi­ni­tif

Vocable (Espagnol) - - Société -

cf. 6 “Los un bri­tá­ni­cos con­flic­to sa­bían in­ter­na­cio­nal, que, de ‘la es­ta­llar Ro­yal Navy’ no po­dría ale­jar­se mu­cho” La structure [DE +in­fi­ni­tif] peut avoir une va­leur con­di­tion­ne­lle. La ph­ra­se est alors équi­va­len­te à si es­ta­lla­ra un con­flic­to in­ter­na­cio­nal.(Si un con­flit in­ter­na­tio­nal écla­tait.) La structure a une énor­me fle­xi­bi­li­té de po­si­tion : elle peut être pla­cée avant ou après le con­tex­te au­quel elle se ré­fè­re : la Ro­yal Navy no po­dría ale­jar­se mu­cho de es­ta­llar un con­flic­to in­ter­na­cio­nal. Ce­pen­dant, le su­jet de la ph­ra­se est pla­cé pra­ti­que­ment tou­jours après l'in­fi­ni­tif : de es­ta­llar un con­flic­to in­ter­na­cio­nal. Cet­te cons­truc­tion peut se ré­fé­rer à tou­tes les pos­si­bi­li­tés d’énon­cia­tion, dans le pré­sent, le pas­sé, ou le fu­tur. Lors­qu’on se ré­fè­re à un fait dans le pas­sé qui ne peut plus être réa­li­sé, on uti­li­se­ra l'in­fi­ni­tif pas­sé : de ha­ber es­ta­lla­do el con­flic­to, lo ha­bría­mos sa­bi­do.

Newspapers in Spanish

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.