VOGUE PA­RIS HOMMES IN­TER­NA­TIO­NAL

Re­trou­vez toute l’ac­tua­li­té de la mode et des ten­dances mas­cu­lines sur

VOGUE Hommes International - - LES PORTES DU - www.vogue.fr/vogue–hommes

Dé­fi­lés & backs­tages, sé­lec­tions, shop­ping, vi­déos ex­clu­sives …

—Kurt Co­bain au­rait eu 47 ans cette an­née s’il ne s’était ad­mi­nis­tré, en guise d’éva­sion phi­lo­so­phique par l’ab­surde à son trop–plein de tris­tesse, une balle en pleine fi­gure le 5 avril 1994. Un ange tré­passe. À Rome, un mois au­pa­ra­vant, il avait fait une overdose de cham­pagne et de Ro­hyp­nol, pas­sant cinq jours à l’hô­pi­tal avant de re­tour­ner à Seat­tle. Le 30 mars, il était en­tré à l’Exodus Re­co­ve­ry Cen­ter de Los An­geles afin de se se­vrer de son ad­dic­tion de plus en plus au­to­des­truc­trice à l’hé­roïne. Très vite, il s’échap­pait de l’ins­ti­tu­tion de re­hab et s’en­fer­mait chez lui, pour re­prendre la drogue et ca­res­ser le projet d’en fi­nir.

« Je me hais et je veux mou­rir », di­sait une chan­son que le groupe avait fi­ni par re­ti­rer de In Ute­ro. « Quand Co­bain, sur l’al­bum de l’ex­plo­sion mon­diale Ne­ver­mind, pro­pose le li­thium comme so­lu­tion, c’est plus qu’un air, c’est un ver­dict vé­cu, un diag­nos­tic, une éthique. Mode d’em­ploi de la vie fou­tue en ma­ni­feste : au­cun es­poir, sus aux chi­miques. D’ailleurs, le Nir­va­na, pour com­men­cer, n’est– ce pas le re­pos dans “la fin de tout” ? Toute en­tre­prise, tout dé­sir, toute nais­sance … », écri­vit le rock cri­tic Bayon dans une né­cro fa­meuse pu­bliée par Li­bé­ra­tion.

Vingt ans dé­jà que cette étoile noire s’est abo­lie dans le néant mais conti­nue de ré­son­ner de son in­croyable vio­lence ni­hi­liste en sé­rie de hur­le­ments la­ryn­gés si­dé­rants, pla­nant tel un gré­sille­ment de me­naces so­niques sur une époque de crises tou­jours plus spec­ta­cu­laires.

vhi

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.