EX­CÈS LIBRE

VOGUE Hommes International - - TENDANCES - LES SATINADES

Té­né­breux comme un gi­sant de Saint–De­nis, il prend son bé­lier et son glaive et il en­va­hit la Si­cile. Sa­ti­nade royale de DOLCE & GAB­BA­NA avec cette dé­gaine féo­dale, hom­mage aux rois nor­mands qui sac­ca­gèrent leur terre na­tale au XIe siècle. À no­ter qu’il y a aus­si la pro­po­si­tion de la ca­goule–heaume, soit l’ac­ces­soire maille ul­time de l’hiver. Très Game of Th­rones et par­fait pour un tête–à–tête avec le roi gay Ren­ly Ba­ra­theon ou une or­gie avec le prince Obe­ryn Mar­tell. La ten­dance petit bon­homme en mousse, re­pé­rée chez très large en haut, très ef­fi­lé en GAL­LIA­NO, bas est à la base une sa­ti­nade faite uni­que­ment pour ob­te­nir des pa­ru­tions dans la presse mas­cu­line an­glaise très poin­tue ( le sty­liste an­glais poin­tu doit pho­to­gra­phier 200 gar­çons en col­lant avec des pulls trop grands chaque sai­son, c’est une règle im­muable de la mode, cf. En­cy­clopæ­dia Ce­cilBea­to­nia ). Le chaus­seur mas­cu­lin est par­fois une fi­gure triste, homme à la créa­ti­vi­té per­pé­tuel­le­ment contrainte : dans son monde res­treint, un la­cet bleu est lon­gue­ment dé­bat­tu, une se­melle rouge est une ou­trance qui mé­ri­te­ra une plon­gée dans une eau bi­tu­mi­neuse et des plumes. RAF SI­MONS, qui co­signe sa col­lec­tion avec Ru­by Ster­ling, le sait bien et a sen­ti que les em­ployés de son dé­par­te­ment sou­lier vé­gé­taient, au bord de la dé­pres­sion mé­lan­co­lique. Voi­là donc le sou­lier sa­bot ma­gique, de quoi re­mettre au beau fixe le mo­ral du chaus­seur. Sa­ti­nade chin­chil­la par­faite pour une ap­pa­ri­tion dans un clip de Psy ou un après–mi­di au bord de la pis­cine. Pour pas­ser in­aper­çu, il y a des jeans bruts bien cou­pés et pour faire cent mil­liards de clics sur Youtube, il y a la veste à ca­puche en chin­chil­la made in Tout dé­pend VER­SACE. des buts qu’on s’est fixés dans la vie : ache­ter dis­crè­te­ment une ba­guette à Saint– Ger­main ou en­ga­ger douze gardes du corps pour évi­ter une émeute sur son corps en Asie. Évi­dem­ment, ce­la se porte avec un jean né­gli­gem­ment re­bro­dé pour ne pas non plus trop en faire. Tout est une ques­tion d’équi­libre dans le dés­équi­libre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.