Rob­bie SpenceR

VOGUE Hommes International - - Vogue Hommes Guests -

s’est ins­pi­ré pour son stylisme de la Millard House de Frank Lloyd Wright dans la­quelle sa séance avait lieu ( p. 174 ) : une élé­gance made in Hol­ly­wood, un clas­si­cisme Ac­tors Stu­dio en rup­ture avec le style ul­tra–au­da­cieux et libre de ce jeune sur­doué an­glais. Ré­dac­teur en chef mode de Da­zed & Con­fu­sed, il dé­fi­nit l’élé­gance comme « sans ef­fort, im­pli­cite et si les vê­te­ments coûtent une blinde, ça ne doit pas se voir ». Quelle est la pièce phare de l’été 2015 ? « L’in­té­gra­li­té du dé­fi­lé Raf Simons avec Ster­ling Ru­by. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.