BAC­TÉ­RIES HEALTHY

VOGUE Hommes International - - Vogue Hommes Agenda -

Et si nos gènes étaient gou­ver­nés par les bac­té­ries que nous abritons ? C’est ce qu’avance la mé­ta–gé­no­mique, ou l’étude du gé­nome des mi­cro–or­ga­nismes ( bac­té­ries en tête ) qui semblent in­ter­agir avec nos propres gènes. Ce sont eux qui mo­du­le­raient le sys­tème im­mu­ni­taire, le fonc­tion­ne­ment cé­ré­bral et même la prise de poids de leur « hôte ». « On s’est aper­çu que les per­sonnes obèses ou en sur­poids pré­sen­taient une flore buc­cale dés­équi­li­brée, avec la pré­sence d’une ca­té­go­rie par­ti­cu­lière de bac­té­ries en sur­nombre, rapporte le Dr Lavinia Io­ni­ta. Ces bac­té­ries ra­len­tissent le mé­ta­bo­lisme de base et donnent faim en per­ma­nence. » Ré­ta­blir une bonne flore bac­té­rienne se­rait donc une piste d’ave­nir pour perdre du poids plus vite et op­ti­mi­ser le fonc­tion­ne­ment gé­né­ral de l’or­ga­nisme. En at­ten­dant l’ar­ri­vée de tests fiables, le Dr Io­ni­ta pré­co­nise dé­jà de ré­équi­li­brer le ter­rain avec de la ch­lo­ro­phylle li­quide ( en pré­pa­ra­tion ma­gis­trale en phar­ma­cie ), un mix pré­bio­tiques / pro­bio­tiques ( Ul­traF­lo­ra Forte de Bio­nu­trics ) et un mé­lange de plantes ( Kap­pa­rest Ener­ge­ti­ca de Bio­tics Re­search ).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.