Char­lotte sans filtre

VOGUE Hommes International - - AGENDA -

Parce qu’elle sort ses al­bums au compte–gouttes, choi­sit sub­ti­le­ment ses aco­lytes (Air, Beck et, évi­dem­ment, l’in­con­tour­nable pa­ter, auteur du sul­fu­reux « Le­mon In­cest ») et dé­gaine tou­jours là où on ne l’at­tend pas, chaque disque de Char­lotte Gains­bourg ex­cite la cu­rio­si­té. À ce titre, Rest, son qua­trième opus ne va pas dé­ce­voir. Et al­lons–y fran­che­ment, c’est une claque. Pour la pre­mière fois, l’ac­trice–chan­teuse, ti­mi­di­té et dis­cré­tion dans les veines, se frotte aux textes, prose simple et au cor­deau, et fend l’ar­mure. Sans fard et sans fi­let, elle strip–tease ses états d’âme et tri­ture sans anes­thé­sie le sen­ti­ment d’im­pos­ture, les pre­mières fois, le corps dé­funt du beau Serge ou en­core la mort de sa soeur Kate. Entre par­ti­tions lentes aux ef­fluves de ri­tour­nelles et tubes dis­co ou élec­tro ca­li­brés pour les dan­ce­floors, cet ov­ni au ro­man­tisme sombre, BO en­sor­ce­lante d’un men­tal noir em­bal­lé par Se­bas­tian, Guy– Ma­nuel de Ho­mem–chris­to (Daft Punk) et Paul Mc­cart­ney, est le coup de maître de la ren­trée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.