Mes dé­fauts, des qua­li­tés

VOGUE Hommes International - - OUVERTURE -

«J’ai beau­coup souf­fert de mon phy­sique, sur­tout au pen­sion­nat. Les autres di­saient que j’étais moi­tié gar­çon moi­tié fille. Je n’avais pas de seins, pas le com­men­ce­ment de rien. Un cal­vaire. Ça a été une chance folle de tom­ber sur Serge. Quand il étu­diait aux beaux–arts, il avait fait le des­sin d’une fille qui res­sem­blait à un gar­çon sauf que ses seins étaient exac­te­ment comme les miens. Il m’a em­bar­quée au Louvre pour me mon­trer les Cra­nach, pour m’ex­pli­quer que j’étais un Cra­nach et que les grosses poi­trines lui fai­saient peur. Il exa­gé­rait tout de même, il sor­tait d’une his­toire avec Bar­dot… Mais son es­thé­tique, c’était ça. Après les mi­sères de l’in­ter­nat, du ma­riage, c’était in­croyable de tom­ber sur quel­qu’un qui me trou­vait belle et car­ré­ment éro­tique. Il m’a ré­con­ci­liée avec moi–même. Quand un homme vous aime, ça change tout. »

Avec Jacques Doillon, dans les an­nées 1980. « Cette ren­contre a été un vrai vi­rage dans ma car­rière et dans ma vie per­son­nelle. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.