Amou­reuse

VOGUE Hommes International - - OUVERTURE -

« Dès que je tom­bais amou­reuse, j’étais ga­gnée par la peur de perdre l’homme que j’ai­mais, per­sua­dée que toutes les autres filles sont plus in­té­res­santes que moi. Cette in­sé­cu­ri­té, ce manque de confiance en soi est ef­frayant pour l’autre. D’au­tant qu’il se double iné­vi­ta­ble­ment de ja­lou­sie. J’ai dû être im­pos­sible à vivre. Je suis très heu­reuse au­jourd’hui de ne plus être amou­reuse. Lorsque l’amour n’est pas là, la dou­leur n’existe pas non plus. »

Avec John Bar­ry (ci–contre) en 1966 et Jacques Doillon (en bas), en 1983.

« Dès que je tom­bais amou­reuse, j’étais ga­gnée par la peur de perdre l’homme que j’ai­mais. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.