JOAN JONAS

VOGUE Paris - - Rendez−Vous - (CG)

Moins connue du grand pu­blic que Ma­ri­na Abra­mo­vic, l’Amé­ri­caine Joan Jonas est pour­tant, à 80 ans pas­sés, l’une des pion­nières du per­for­mance art. Dès la fin des an­nées 60, cette sculp­trice de formation s’en­gage sur la voie alors in­ex­plo­rée d’une forme ar­tis­tique mê­lant théâtre, vidéo et art concep­tuel. Elle y in­tègre, dans les an­nées 70, des élé­ments du théâtre Nô ja­po­nais, col­la­bore avec Tri­sha Brown et Ro­bert Frank… En marge de l’ex­po­si­tion tra­di­tion­nelle qui re­vien­dra sur le tra­vail de Jonas et ses ins­pi­ra­tions, la Tate Mo­dern pro­pose dix jours de per­for­mances et une ré­tros­pec­tive vidéo. Un pro­gramme à 360 de­grés, adap­té à la forme dif­fi­ci­le­ment «mu­séi­fiable» du per­for­mance art, pour com­prendre l’oeuvre de cette ar­tiste to­tale, qui n’a eu de cesse de ques­tion­ner les no­tions de genre et d’iden­ti­té. Jus­qu’au 5 août à la Tate Mo­dern à Londres. tate.org.uk

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.