L’HOROSCOPE

VOGUE Paris - - News -

Par Shel­ley von Strun­ckel

BÉLIER 20 mars – 19 avril

Na­tu­rel­le­ment, vous vou­driez fi­na­li­ser vos plans, mais ne pré­ci­pi­tez rien. Vous com­pren­driez vite qu’à cause de si­tua­tions in­stables, les dé­ci­sions doivent pa­tien­ter. Tout d’abord, vous dé­bar­ras­se­rez d’en­ga­ge­ments trop lourds et de pro­jets dou­teux. Ti­rez-en les le­çons en leur di­sant adieu. Les idées qui en dé­cou­le­ront s’avé­re­ront pré­cieuses quand vous af­fron­te­rez une sé­rie de dé­ci­sions, à par­tir du mi­lieu du mois. Même alors, veillez à res­ter souple car il y au­ra plu­sieurs ver­sions.

TAU­REAU 20 avril – 20 mai

La confi­gu­ra­tion pla­né­taire de fin fé­vrier et dé­but mars est sen­sa­tion­nelle pour vous. Mais des offres, voire des chan­ge­ments spec­ta­cu­laires se­ront in­at­ten­dus, sem­ble­ront pé­rilleux ou peu at­trayants. Ex­plo­rez tout. Il fau­dra du temps pour en com­prendre les bé­né­fices. En at­ten­dant, désen­com­brez votre vie et vos pen­sées. Vous se­rez plus libre pour ti­rer la le­çon des évé­ne­ments. Leurs pro­messes ne se ré­vé­le­ront peut-être pas to­ta­le­ment avant dé­but avril, mais vous vous fé­li­ci­te­rez d’avoir pris des risques.

GÉMEAUX 21 mai – 20 juin

Cer­tains élé­ments de votre vie voient leurs bases évo­luer pro­gres­si­ve­ment, et ce jus­qu’à la fin avril. Au lieu de vous or­ga­ni­ser à marche for­cée, pre­nez votre temps. Ce­la pour­rait créer des conflits avec les plus im­pa­tients. Mais ils sont aus­si confron­tés à des chan­ge­ments et ap­pré­cie­ront de la sou­plesse dans les ar­ran­ge­ments. En at­ten­dant, ex­plo­rez même les op­tions peu at­trayantes ou im­pro­bables. Quand les choses pren­dront forme, fin avril, vous vous fé­li­ci­te­rez d’avoir su pa­tien­ter.

CAN­CER 21 juin – 21 juillet

Des dé­ci­sions concer­nant au­trui semblent ur­gentes mais des chan­ge­ments dans la si­tua­tion de très proches, per­son­nel­le­ment ou au tra­vail, créent un cli­mat d’in­cer­ti­tude. Il ar­rive au bon mo­ment puisque vous voi­là obli­gée de ré­flé­chir à vos prio­ri­tés, ce qui at­tire votre at­ten­tion sur la fa­çon dont vous vous oc­cu­pez de vous: ali­men­ta­tion, san­té, et même les idées qui vous mo­bi­lisent. Exer­cice dif­fi­cile de prime abord, mais si sti­mu­lant que votre es­prit s’éclair­cit, en par­ti­cu­lier sur des si­tua­tions com­plexes im­pli­quant d’autres per­sonnes.

LION 22 juillet – 22 août

Les autres ont peut-être hâte de conver­tir leurs idées en pro­jets concrets mais vous êtes moins pres­sée de vous en­ga­ger. C’est sage, des chan­ge­ments fré­quents et sou­vent in­tri­gants l’at­testent. Cer­tains im­pli­que­raient de mettre fin à des ar­ran­ge­ments de longue date, per­son­nels ou autres, sans sa­voir ce qui vous at­tend. Pas d’in­quié­tude. À la mi­mars, des dé­ve­lop­pe­ments éton­nants vous en­traî­ne­ront dans des di­rec­tions nou­velles et pas­sion­nantes. Veillez à ce que vos plans et vos idées res­tent flexibles car de nom­breux chan­ge­ments se pro­dui­ront avant que tout soit ré­glé.

VIERGE 23 août – 22 sep­tembre

L’une de vos forces est votre ca­pa­ci­té à éva­luer les si­tua­tions, per­son­nelles ou autres, puis à ti­rer des plans de grande en­ver­gure. Mais entre la per­tur­bante Pleine Lune en Vierge du 2 mars et des si­tua­tions chan­geantes, votre fa­çon de pen­ser et les cir­cons­tances mêmes évo­lue­ront ré­gu­liè­re­ment et de fa­çon spec­ta­cu­laire. Quand vous l’au­rez com­pris, vous adop­te­rez une ap­proche tout en sou­plesse même pour les pro­jets im­por­tants. Ré­sul­tat, vous se­rez libre d’ex­plo­rer des chan­ge­ments, des idées ou des offres in­at­ten­dus et sou­vent pas­sion­nants.

BALANCE 23 sep­tembre – 22 oc­tobre

Vous pré­fé­re­riez que des ques­tions liées à votre quo­ti­dien soient tran­chées. Mais avec les chan­ge­ments en cours, ce que vous or­ga­ni­sez a peu chances de du­rer. Peu im­porte, vous avez be­soin de temps pour ana­ly­ser. Vos prio­ri­tés évo­luant fré­quem­ment, consi­dé­rez vos plans comme tem­po­raires. Mal­gré la cru­ciale Pleine Lune en Balance du 31 mars, vous avez de nom­breuses in­ter­ro­ga­tions. En fait, ça vaut mieux, car les dé­ve­lop­pe­ments d’avril se­ront aus­si ex­ci­tants qu’in­at­ten­dus.

SCORPION 23 oc­tobre 21 no­vembre

Pro­fi­ter de la vie dans ce–cli­mat d’in­cer­ti­tude sem­ble­ra dif­fi­cile, jus­qu’à ce que vous com­pre­niez que, même quand tout va bien, le chan­ge­ment ne s’ar­rête ja­mais. De plus, vous bé­né­fi­ciez d’idées, d’offres ou de sur­prises fa­bu­leuses, sou­vent in­at­ten­dues. Ex­plo­rez même celles que vous pres­sen­tez per­tur­bantes: au pire, vous ap­pren­drez quelque chose. Res­tez flexible jus­qu’à la Pleine Lune en Scorpion de la fin avril. En­suite seule­ment vos op­tions et prio­ri­tés fu­tures se­ront claires.

SAGITTAIRE 22 no­vembre – 20 dé­cembre

De­puis dé­but 2018, vous êtes sur la brèche. Vous re­pen­sez des as­pects de votre vie, no­tez ce qui ne fonc­tionne plus et ex­plo­rez une sé­rie d’op­tions. Après quelques dé­ci­sions, vous jon­glez avec des idées va­riées et des offres pal­pi­tantes mais per­tur­bantes. Vi­sez à tout ré­gler pour la mi-mars, quand l’at­ten­tion se tour­ne­ra vers le cô­té pra­tique des ar­ran­ge­ments. Don­nez-vous le temps de la ré­flexion et de­man­dez-vous qui (et ce qui) en­ri­chi­ra le plus votre vie.

CAPRICORNE 21 dé­cembre – 19 jan­vier

Vous vi­vez un cycle de chan­ge­ment. Vous avez étu­dié de nom­breuses op­tions mais pris peu de dé­ci­sions fermes. Et vous ne le fe­rez pas avant la mi-mars, qui ver­ra le cou­ra­geux Mars en­trer en Capricorne. L’un et l’autre cla­ri­fie­ront votre pen­sée et sus­ci­te­ront des idées ex­ci­tantes, bien que sou­vent ar­dues. Ne per­dez pas de temps en dé­bats. Im­pli­quez-vous, avec l’in­ten­tion d’élar­gir votre ho­ri­zon. Dès main­te­nant et tout au long de 2018, concen­trez-vous sur l’ex­plo­ra­tion. Ça n’est pas dans vos ha­bi­tudes, mais ain­si rien ni per­sonne d’in­té­res­sant ne vous échap­pe­ra.

VERSEAU 20 jan­vier – 17 fé­vrier

Cer­tains élé­ments de votre vie ont be­soin d’évo­luer, mais les cir­cons­tances vous obligent à re­pen­ser vos plans. Ne vous in­quié­tez pas. Chaque idée concer­nant l’ave­nir annonce des ar­ran­ge­ments du­rables, pro­ba­ble­ment dé­ci­dés après la Nou­velle Lune en Pois­sons de la mi-mars, qui ap­porte l’in­dis­pen­sable re­gard neuf. D’ici là, concen­trez-vous sur les choses à éli­mi­ner, même si la suite n’est pas claire. Votre ins­tinct vous pro­met des ré­sul­tats sen­sa­tion­nels. Vous consta­te­rez bien­tôt qu’il a vu juste.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.