L’ODEUR DE LA MODE

Parce qu’un par­fum es­tam­pillé d’une doit re­trans­crire son ADN, sept nez nous ré­vèlent com­ment grande mai­son ils ont mis fla­con. Par Ch­ris­telle Baillet. Pho­to­graphe Alique. Réa­li­sa­tion Cé­lia Azou­lay. la mode en

VOGUE Paris - - News -

Sept nez nous ré­vèlent com­ment ils ont mis la mode en fla­con. Par Ch­ris­telle Baillet, pho­to­graphe Alique, réa­li­sa­tion Cé­lia Azou­lay

ce 1. Fran­çois qui l’ins­pire: De­ma­chy, «Les Miss sil­houettes Dior Édi­tion ac­tuelles, d’ex­cep­tion lé­gères, tout en trans­pa­rence sexy et couches de tulles pas­tel, qui re­trans­crivent l’es­prit de fé­mi­ni­té lu­mi­neuse de la mode Dior.» la pièce que le par­fum évoque : «La robe Es­sence d’her­bier des­si­née par Ma­ria Gra­zia Chiu­ri, dont le noeud bro­dé sur le bou­chon est la ré­plique par­faite et ac­com­pagne à mer­veille le sillage ca­res­sant de cette édi­tion col­lec­tor.» 47 exem­plaires nu­mé­ro­tés, 200 ml, 2 000 €.

ce 2. Ju­lie qui l’ins­pire Mas­sé, Sì : «Les Pas­sione, sil­houettes Ar­ma­ni épu­rées de la mai­son, à la fois sobres et ul­tra-so­phis­ti­quées, qui mettent à l’hon­neur les ma­té­riaux et tis­sus riches, d’une élé­gance pure.» la pièce que le par­fum évoque: «Une robe rouge Gior­gio Ar­ma­ni, à la coupe fluide et très struc­tu­rée, taillée dans un tis­su soyeux, illus­trée par ce jus mo­derne, flam­boyant et au­da­cieux.» 50 ml, 85,40 €.

ce 3. Quen­tin qui l’ins­pire: Bisch, «L’ico­nique No­made, Ch­loé style ef­fort­less chic de la mai­son. Et plus par­ti­cu­liè­re­ment les robes aé­riennes, cou­leur sable, qui bougent avec le vent… No­made est l’ex­ten­sion ol­fac­tive de ce mou­ve­ment.» la pièce que le par­fum évoque : «Non pas une, mais trois pièces: le pan­ta­lon et les boots de la col­lec­tion Sum­mer 18, pre­mier dé­fi­lé de Na­ta­cha Ram­say-Le­vi, ain­si qu’une blouse créée sur me­sure pour la cam­pagne.» 50 ml, 88 €.

4. ce Ch­ris­tine qui l’ins­pire: Na­gel, «Les Her­mes­sence ma­tières de Car­da­musc, pre­mière qua­li­té, Her­mès les tex­tures en­ve­lop­pantes et le style épu­ré de la mai­son Her­mès.»

la pièce que le par­fum évoque : «Comme un ca­che­mire ul­tra­doux, qu’on su­per­pose sur son T-shirt, cette huile à la note car­da­mome mus­quée s’ap­plique au doigt sur l’Her­mes­sence de son choix, lais­sant libre cours à l’ima­gi­na­tion de cha­cune pour créer son ves­tiaire ol­fac­tif.» 20 ml, 325 €.

5. ce Jacques qui l’ins­pire Ca­val­lier : «Une Bel­le­trud, sil­houette Le fé­mi­nine Jour se lève, qui Louis nous in­ter­pelle Vuit­ton et nous donne en­vie de par­tir en voyage…» la pièce que le par­fum évoque : «Le sac Twist en cuir épi blanc qui donne à la fois dou­ceur et fraî­cheur à l’al­lure. Tout comme Le Jour se lève, dont l’ef­fluve man­da­rine-jas­min dif­fuse un sillage op­ti­miste, fu­sant et aé­rien.» 100 ml, 201 €.

6. ce Car­los qui les Be­naïm ins­pire & : «La Loc Dong, fé­mi­ni­té Ari­zo­na, ul­tra-mo­derne Proen­za que Schou­ler Proen­za Schou­ler im­pulse à la mode : mou­ve­ments on­du­lés, cou­leurs flam­boyantes et ré­so­nance mys­tique.» la pièce que le par­fum évoque : «Pas de pièce par­ti­cu­lière, mais plu­tôt les ité­ra­tions puis­santes que l’on re­trouve dans les der­nières col­lec­tions, re­trans­crites ici par le duo fleur de cac­tus-jas­min…» 50 ml, 89 €.

ce 7. Shya­ma­la qui l’ins­pire Mai­son­dieu, : «Les robes Fun fluides in Pink, et aé­riennes Ma­de­moi­selle dont la Ro­chas mai­son a le se­cret, et que les Pa­ri­siennes mixent, avec ma­lice, à des pièces beau­coup plus mains­tream.» la pièce que le par­fum évoque : «La robe por­tée par l’ac­trice Noé­mie Sch­midt dans le spot pu­bli­ci­taire, dont la cou­leur fuch­sia vi­brant a ins­pi­ré le sillage cas­sis-rose.» 50 ml, 71 €.

Ma­quillage Ben­ja­min Pu­ckey. Coif­fure Die­go Da Sil­va. Ma­nu­cure Ri­ca Ro­main. Ma­quillage Gior­gio Ar­ma­ni avec l’huile Cre­ma Ne­ra Su­preme Re­co­ve­ry, l’Eye Tint Ca­mel Smoke et l’Ecs­ta­sy Shine Lip Cream Smile.

xxxxx 2018

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.