L’Ai­mée-

Voile Magazine - - Actus -

Le 23 jan­vier 1976, le pe­tit-fi­fils du grand construc­teur ha­vrais Au­gus­tin Nor­mand s’était dé­pla­cé sous la voûte du CNIT pour ad­mi­rer le ca­not de sau­ve­tage Com­man­dant Phi­lippe de Ke­rhal­let construit par son grand-père. Un res­ca­pé da­tant de 1897, sau­vé d’une mort cer­taine par le doc­teur Jean Pillet. Cette an­née, c’est à Jean-Pierre Jouët que l’on doit la pré­sence au Nau­tic de l’Ai­mée- Hil­da pré­sen­té sur le stand des Côtes d’Ar­mor. Construit en 1949 par son père, Paul Jouët, fon­da­teur du cé­lèbre chan­tier épo­nyme, ce ca­not de 11,90 m construit en bois mou­lé fut af­fec­té à la sta­tion de Plou­ma­nac’h jus­qu’en 1975 avant d’être ven­du à des plai­san­ciers, puis cé­dé à la ville de Per­ros-Gui­rec. L’Ai­mée- Hil­da au­rait pu connaître une triste fi­fin. C’était sans comp­ter sur l’ac­tion des bé­né­voles de l’as­so­cia­tion qui ont re­don­né au ca­not sa su­perbe d’an­tan. Pré­texte à le faire na­vi­guer lors des grandes fêtes de Plou­ma­nac’h par exemple. Du­rant ses vingt-six an­nées de bons et loyaux ser­vices, l’Ai­mée- Hil­da a fait des mi­racles en por­tant as­sis­tance aux nau­fra­gés. Pour Jean-Pierre qui pré­si­da le Sa­lon nau­tique de 1962 à 1970 et eut le pri­vi­lège d’ac­cueillir le gé­né­ral de Gaulle en 1965 ve­nu sa­luer Eric Ta­bar­ly, vain­queur de la Tran­sat en so­li­taire, cette jour­née char­gée de sou­ve­nirs l’in­ci­ta à se lan­cer dans cette en­tre­prise un peu folle. Faire ve­nir l’Ai­mée- Hil­da au Nau­tic. C’était un rêve, c’est de­ve­nu une réa­li­té (hall 1 – J11).

L’Ai­mée- Hil­da a quit­té le gra­nit rose de Plou­ma­nac’h pour le hall abri­té du Nau­tic.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.