Un ré­veillon fa­çon Ro­bin­son Cru­soé

Voile Magazine - - Actus -

« Tout ce qui est sus­cep­tible de mal tour­ner tour­ne­ra né­ces­sai­re­ment mal. » Un plai­san­cier du Mor­bi­han a ex­pé­ri­men­té la loi de Mur­phy, celle de l’em­mer­de­ment maxi­mum, le 31 dé­cembre. Ce soir-là, il dé­cide de re­joindre son lieu de ré­veillon, Port-Blanc, en ba­teau de­puis l’île-aux-Moines. Une courte tra­ver­sée com­pli­quée par un épais brouillard. Le quin­qua­gé­naire a l’ha­bi­tude. Il dé­vie d’abord sa route pour évi­ter une ve­dette et se re­trouve dans une veine de cou­rant qui le fait dé­ri­ver. Puis le GPS perd le nord et sur­tout sa po­si­tion et le plai­san­cier ne sait plus où il est. Lors­qu’il aper­çoit en­fin un bout de terre poin­ter à l’étrave dans le brouillard épais, c’est dé­jà trop tard : le voi­là échoué sur l’une des îles Lo­go­den, au nord de Port-Blanc. Et, comble de la sé­rie noire : il ne peut même pas comp­ter sur son té­lé­phone, à plat de bat­te­rie. Im­pos­sible de contac­ter qui que ce soit. Ses proches, in­quiets de ne pas le voir ar­ri­ver, ap­pellent les se­cours. Mais lorsque le ba­teau de la SNSM passe non loin du ma­rin vers 1 h 30, ils n’aper­çoivent pas les flashes de la lampe du nau­fra­gé. Sa­cré brouillard ! Ce n’est que le len­de­main ma­tin que le ma­rin a pu re­par­tir, sain et sauf, après avoir es­suyé quelques ca­prices de son mo­teur.

Par­ti de l’île-aux-Moines (pre­mier plan), le plai­san­cier a pas­sé la nuit sur une des îles Lo­go­den en plein brouillard (ci-des­sus).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.