Test Equi­pe­ment Gi­let Uship Flex 165N

Voile Magazine - - SOMMAIRE - Texte : Paul Gu­ry. Pho­tos : Bo­ris Re­jou.

DANS LE CADRE de notre par­te­na­riat avec Uship et des vi­rées du First 210 Voile Ma­ga­zine, nous avions op­té pour l’uti­li­sa­tion d’un gi­let fa­cile à por­ter. Rien de ré­vo­lu­tion­naire avec ce Flex 165 N mais l’abou­tis­se­ment d’un com­pro­mis entre lé­gè­re­té, fa­ci­li­té d’uti­li­sa­tion et sé­cu­ri­té. On ap­pré­cie en pre­mier lieu la forme éva­sée et gal­bée de la par­tie haute du gi­let qui au­to­rise des mou­ve­ments sans gêne de la tête et du cou. Pas de frot­te­ments désa­gréables ou autres sen­sa­tions d’en­gon­ce­ment mais un confort cer­tain agré­men­té par un col en polaire bien réus­si. Au ni­veau de l’at­tache on reste dans le clas­sique avec deux an­neaux en in­ox de forme car­rée qui se ver­rouillent sur le ventre. De bonne fac­ture, ils s’em­boîtent fa­ci­le­ment tout en res­tant d’un poids et d’une taille rai­son­nables. A no­ter la pré­sence bien­ve­nue d’une boucle en Dy­nee­ma pour le mous­que­ton de la longe du har­nais. Une fois le gi­let en­dos­sé, l’ajus­te­ment sur les cô­tés se fait sans trop de dif­fi­cul­tés se­lon un sys­tème an­cien mais tou­jours ef­fi­cace de ré­glage par sangle. Ce gi­let, qui se porte au­tour du cou, et af­fiche un de­vis de poids de moins d’un ki­lo (920 grammes) as­sure ain­si une grande li­ber­té de mou­ve­ments pour ma­noeu­vrer. Pour en­core plus de com­mo­di­té, on re­trouve des pièces en mousse sur la par­tie haute du dos et du torse et une sous-cu­tale in­té­grée avec sangle de ré­glage. Les poches du gi­let sont com­po­sées d’une fermeture Eclair bien pra­tique pour ef­fec­tuer le chan­ge­ment de la car­touche ou tout sim­ple­ment son en­tre­tien cou­rant. Du tis­su aé­ré per­met aus­si l’écou­le­ment de l’eau des com­par­ti­ments du gi­let dans le cas d’une na­vi­ga­tion un peu hu­mide pour évi­ter à l’hu­mi­di­té de stag­ner et d’abî­mer l’en­semble. La poche de gauche est quant à elle consti­tuée d’une fe­nêtre de vi­sua­li­sa­tion du dé­clen­cheur UML Pro Sen­sor 165 N. Au­cun sou­ci de per­cu­tage au mo­ment du test de la chute à la mer ne se­ra re­le­vé : le gon­flage est qua­si­ment im­mé­diat. Il com­mence à gauche, là où se trouve la car­touche et pro­voque l’ou­ver­ture ra­pide de l’en­ve­loppe. La sen­sa­tion de com­pres­sion ou d’étouf­fe­ment au mo­ment du gon­flage est faible, grâce à une ves­sie type « tra­ver­sin » qui a l’avan­tage de ne pas com­pri­mer la cage tho­ra­cique. Cô­té flot­ta­bi­li­té, ce gi­let de 165 N (pour une ho­mo­lo­ga­tion de 150 N) est une réus­site en termes de ré­par­ti­tion du vo­lume. Même en po­si­tion ho­ri­zon­tale et en fai­sant comme s’il était in­cons­cient, la tête de l’homme à la mer est main­te­nue à bonne hau­teur à condi­tion de ne pas ou­blier de pas­ser la sous-cu­tale. Une fois de re­tour au sec, le pliage de la ves­sie so­li­daire du gi­let est réa­li­sé en un tour­ne­main. Quant au chan­ge­ment de la car­touche, après quelques mi­nutes de ré­flexion on prend vite le coup de main grâce à un code cou­leur in­tui­tif. Pour une en­trée de gamme, ce gi­let pro­po­sé aus­si en noir de­puis 2017 est un achat sé­rieux et de qua­li­té.

Une fois à l’eau, le gon­flage du gi­let est pra­ti­que­ment im­mé­diat.

Le dé­gon­flage du gi­let se fait à par­tir de cette valve po­si­tion­née à bonne hau­teur.

Le chan­ge­ment de bon­bonne reste in­tui­tif. Le code cou­leur (rouge et vert) est ap­pré­ciable.

Grâce à sa ves­sie de type « tra­ver­sin»», la tête reste tou­jours au-des­sus de la sur­face de l’eau.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.