UN NOIRMOUTRIN AU­TOUR DU MONDE

Voile Magazine - - Essai -

Pour l’heure, le Bis­cay 36 Vis­caya re­pose tou­jours au sec sur le port de l’Her­bau­dière de­vant le chan­tier Charles Ma­rine. Pré­texte à ré­vé­ler ses formes d’un autre temps avec sa quille longue et son sa­fran dans le pro­lon­ge­ment pour ré­pondre au rè­gle­ment im­po­sé par les or­ga­ni­sa­teurs du Gol­den Globe. C’est An­toine Cou­sot, noirmoutrin de coeur, qui a dé­ci­dé de se lan­cer dans cette course au­tour du monde vin­tage, re­ce­vant d’em­blée l’ap­pui de chefs d’en­tre­prise dont les in­con­tour­nables JeanPierre Bur­gaud et Jean-Charles Mar­ti­neau. Quatre Bis­cay 36 sont ins­crits au Gol­den Globe, la deuxième re­pré­sen­ta­tion après les sept Rust­ler 36 en­ga­gés. Vis­cayais se­ra à l’eau fin sep­tembre, et An­toine dé­bu­te­ra une longue pé­riode de mise au point mar­quée par le rem­pla­ce­ment des mâts et de la garde-robe.

Jean-Pierre Bur­gaud et Jean-Charles Mar­ti­neau de chez Charles Ma­rine.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.