TIKOCCO VI (ALAIN RO­LAND/BER­NARD AVRIL)

Voile Magazine - - Transquadra 2017 -

PREPARATION DU BA­TEAU/EQUIPAGE Ache­té neuf en 2013 en pré­vi­sion de la Transquadra 2014-2015, ce SF 3200 a été pré­pa­ré aux pe­tits oi­gnons par ses deux pro­prié­taires : mo­di­fi­ca­tion du cock­pit pour fa­ci­li­ter les ma­noeuvres et ga­gner en er­go­no­mie, ra­jout de cale-pieds pour le poste de barre, changement du mât pour un es­par en car­bone, ac­cas­tillage sur­di­men­sion­né der­nier cri à l’image du jeu de pou­lies au pied de mât, élec­tro­nique NKE (dont un pi­lote Gy­ro 2 tes­té lors de notre com­pa­ra­tif, voir VM n°260) ou en­core un jeu de voiles com­plet. En adhé­rant au pôle team Transquadra à La Ro­chelle, nos deux amis ont fi­na­li­sé leur pré­pa­ra­tion en par­ti­ci­pant aux trois sor­ties par mois or­ga­ni­sées par la SRR. Au pro­gramme : ma­noeuvres en double, na­vi­ga­tions et réunions à thème.

BI­LAN TECH­NIQUE Le bi­lan de cette pre­mière étape est lar­ge­ment po­si­tif pour l’équi­page. Seul un ac­croc dans le spi et des pro­blèmes de pile à com­bus­tible ont ap­por­té un peu d’ombre au ta­bleau. Mal­gré une fia­bi­li­té re­con­nue par l’en­semble des uti­li­sa­teurs, la pile à com­bus­tible a re­fu­sé de fonc­tion­ner du dé­but à la fin de la na­vi­ga­tion. Peut-être un sou­ci de bran­che­ment ou de mise au point ? Du cô­té des satisfactions, le pi­lote au­to­ma­tique (Gy­ro 2 NKE) a par­fai­te­ment rem­pli son rôle en bar­rant plus de 70% du temps tout en ga­ran­tis­sant une tra­jec­toire op­ti­male et en consom­mant peu d’éner­gie. Quant à l’Iri­dium, il a re­çu en conti­nu les fi­chiers grib de mé­téo sans ja­mais perdre le ré­seau, ce qui n’avait pas été le cas lors de l’édi­tion pré­cé­dente.

STRATEGIE METEO La ges­tion de la mé­téo au­ra été le point faible de cette pre­mière étape. Elle a lais­sé un goût amer à nos deux jeunes re­trai­tés, et pour cause. Dans le pe­lo­ton de tête au dé­part de Lo­rient, leur ges­tion du DST (dis­po­si­tif de sé­pa­ra­tion du tra­fic) a été l’oc­ca­sion d’une mau­vaise op­tion qui leur a coû­té une pe­tite di­zaine de places. La faute à un tal­weg mal né­go­cié entre une per­tur­ba­tion ora­geuse ar­ri­vant sur le golfe de Gas­cogne et la dé­pres­sion ther­mique sta­tion­naire sur la pé­nin­sule ibé­rique. Tous les équi­pages par­tis trop à l’ouest dans l’at­tente d’une bascule à l’ouest-nord-ouest as­so­cié au front froid de la per­tur­ba­tion ont fi­na­le­ment per­du du temps en s’éloi­gnant trop de la route di­recte pour un bé­né­fice mi­ti­gé.

BI­LAN HU­MAIN La dé­cep­tion était pal­pable à l’ar­ri­vée de Tikocco VI, même si l’en­tente est res­tée bonne tout au long de l’étape. Vi­sant une place dans les dix, Alain et Ber­nard ne se ré­jouissent pas de cette 15e place. La se­conde étape se­ra donc l’oc­ca­sion pour eux de tout don­ner et de rec­ti­fier le tir.

AT­LAN­TIQUE DOUBLE : 15 es Alain et Ber­nard na­viguent en­semble de­puis plus de vingt ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.