A vos ai­guilles !

Voile Magazine - - Matos -

LES VOILES, c’est un peu le nerf de la guerre quand on part pour na­vi­guer long­temps et à toutes les al­lures. En par­ti­cu­lier les voiles de por­tant, car en grande croi­sière on s’ar­range pour avoir le vent dans le dos le plus sou­vent pos­sible… Mieux vaut em­bar­quer un spi asy­mé­trique en plus ou un code D plu­tôt qu’une grand-voile de re­change. Ce­pen­dant, une dé­chi­rure de GV ou d’une des voiles d’avant est tou­jours en­vi­sa­geable à force de ra­guer dans les barres de flèche dans l’ali­zé, de battre dans la houle ou en cas d’ac­cro­chage contre un an­neau bri­sé mal re­fer­mé ou pas scot­ché... Dans ce cas-là, on se­ra bien content de trou­ver à bord de quoi ré­pa­rer soi-même. Uship met sur le mar­ché un kit de ré­pa­ra­tion tout simple com­pre­nant de quoi opé­rer ra­pi­de­ment avant une ré­vi­sion com­plète en voi­le­rie. Plu­sieurs voi­le­ries pro­posent d’ailleurs leur propre kit d’ur­gence, à l’image d’Al­ta Sails et de son Al­ta Box (notre pho­to). A no­ter que dans cette der­nière, la colle en aé­ro­sol a été rem­pla­cée par une bi com­po­sante en se­ringue DrSail, plus chère mais ex­trê­me­ment ef­fi­cace. On trouve aus­si dans ce né­ces­saire le « spee­dy-sti­cher », sorte de ma­chine à coudre ma­nuelle très pra­tique pour qui sait l’uti­li­ser.

Prix : de 69,90 € (kit de cou­ture Bain­bridge en vente chez Uship) à 240 € (Al­ta Box ci-contre).

Al­ta Sails, comme d’autres voi­le­ries, pro­pose un kit de ré­pa­ra­tion d’ur­gence com­pre­nant pau­melle, in­si­gna, sangle, an­neaux di­vers, alène au­to­ma­tique de type « spee­dy-sti­cher »...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.