ENERTEK WASABI, JPK 1010 (STEPHANE BODIN)

Voile Magazine - - Matos -

Il est ar­ri­vé sur les ro­tules au Ma­rin avec sa ra­lingue de gé­nois en vrac. Les der­niers vi­re­ments me­nant à la dé­li­vrance d’un vé­ri­table sup­plice après treize jours d’une course très phy­sique. A 49 ans, pour sa pre­mière par­ti­ci­pa­tion à la Trans­qua­dra, Sté­phane Bodin fi­nit à une su­perbe 3e place de la flotte at­lan­tique en so­li­taire, juste der­rière Jean-Pierre Kel­bert et Alex Ozon… Par­ti­ci­pant as­si­du aux dif­fé­rents en­traî­ne­ments Trans­qua­dra de La Ro­chelle or­ga­ni­sés sous la hou­lette de Marc Reine, notre Nor­mand a pris quatre an­nées pour fia­bi­li­ser son JPK 1010 (ache­té en 2013), n’hé­si­tant pas à faire ap­pel aux com­pé­tences d’un cer­tain Alexandre Ozon pour le mon­tage de son ins­tal­la­tion élec­trique par exemple. Dé­jà aus­si bien clas­sé sur la pre­mière étape, le skip­per de

Wasabi a ado­ré les longs surfs dans l’ali­zé de la se­conde, réa­li­sant ain­si un rêve d’en­fant : tra­ver­ser un océan en mode course et vivre une ex­pé­rience unique entre soi, son ba­teau, la mer et rien d’autre ! Pour un bi­lan tech­nique lar­ge­ment po­si­tif, ex­cep­té ces quelques sou­cis de fixa­tion du vé­rin sur la mèche de sa­fran. Cette si­tua­tion l’obli­geant à tout stop­per pen­dant cinq heures de suite, le temps d’ef­fec­tuer une ré­pa­ra­tion de for­tune, qui a te­nu !

Pi­lote NKE HR très fiable même dans la mer croi­sée, nour­ri­ture sous vide de très bonne qua­li­té, lo­gi­ciel Adre­na per­for­mant, l’es­prit de ca­ma­ra­de­rie de cette course.

Fixa­tion du vé­rin sur la mèche de sa­fran, spi un peu fra­gile (rup­ture de sangle sur le point d’écoute du spi mé­dium), com­mu­ni­ca­tion Iri­dium chère et peu fiable.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.