La Bre­tagne au sep­tième ciel

Voile Magazine - - L’EDITO - Fran­çois-Xa­vier de Cré­cy

Ala barre, au rap­pel ou sa­ge­ment ca­lé dans le cock­pit pen­dant un long bord de près, qui n’a pas en­vié le vol élé­gant du fou ou du goé­land ar­gen­té ? Qui n’a pas rê­vé de, comme lui, ra­ser la crête d’une vague, puis de s’éle­ver d’un simple coup d’aile à 600 ou 1 000 pieds pour voir en­fin la mer de haut, le bleu pro­fond du large, la trans­pa­rence vert pâle du banc de sable, la côte et ses cailloux sour­nois our­lés de blanc ? Ce fan­tasme, nous l’avons en par­tie réa­li­sé pour vous of­frir ces images de la Bre­tagne vue du ciel. Le Ro­bin­son 44 est certes moins élé­gant – et plus bruyant – qu’un oi­seau de mer en vol pla­né ou en sta­tion­naire au-des­sus de la fa­laise. Mais il offre quand même ce fa­meux point de vue aé­rien, avec en prime une gri­sante li­ber­té de mou­ve­ment. Magique. Eric Guille­mot, grand pré­cur­seur de la prise de vue aé­rienne sur le lit­to­ral, l’avait bien com­pris, qui par­cou­rut in­las­sa­ble­ment le ciel bre­ton aux com­mandes de son Cess­na à aile haute. D’autres ont ex­ploi­té le fi­lon après lui… En ce qui nous concerne, nous n’avons pas tous les jours l’oc­ca­sion de re­dé­cou­vrir du ciel ces ter­rains de jeu qu’on a par­cou­rus en tous sens au ras de l’eau. Le raz de Sein, la baie de Qui­be­ron et ses îles, le golfe du Mor­bi­han… Cer­tains de ces coins, on les re­con­naît au pre­mier coup d’oeil pour les avoir sou­vent re­gar­dés sur la carte. C’est le cas par exemple de l’île de Houat, à la forme si ca­rac­té­ris­tique, ou de Saint-Ni­co­las et Ba­na­nec, aux Glé­nan, re­liés par un fra­gile cor­don de sable sou­vent entre deux eaux. Magique. A d’autres en­droits, il faut se grat­ter la tête et re­prendre ses re­pères pour s’y re­trou­ver. Ce grand bras de mer entre La Tri­ni­té et l’en­trée du Golfe ? La ri­vière de Saint-Phi­li­bert bien sûr, mais on ne l’ima­gi­nait pas si vaste… A contra­rio l’île de Sein, qui prend tant de place dans l’ima­gi­naire ma­ri­time, re­de­vient ce qu’elle est : une vir­gule, un caillou fra­gile et per­du. Bref, en plein ciel, on voit la Bre­tagne d’un autre oeil et on s’in­vente mille et un pro­jets de croi­sières…. En es­pé­rant que ce hors-sé­rie au sep­tième ciel vous fasse le même ef­fet !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.