Au­tour de la pointe du Raz

Voile Magazine - - SOMMAIRE -

La no­tion d’abri est ici toute re­la­tive car les mouillages qui se suc­cèdent à par­tir de la pointe du Mil­lier, idyl­liques par beau temps et belle mer, sont ab­so­lu­ment in­fré­quen­tables lorsque la houle y pé­nètre ou quand la brise se lève. Ces trous d’eau aux cou­leurs in­croyables sont très pra­tiques pour at­tendre l’étale et pas­ser le raz de Sein.

Pre­mier abri en ve­nant de Douar­ne­nez : la baie de Pors Pé­ron qu’on ap­proche par le nord, en lais­sant sur tri­bord le ro­cher Ka­reg Toull (9 m de haut). Le mouillage de Bré­zel­lec est le ter­ri­toire des pe­tits ba­teaux de pêche sur corps-morts. L’anse a des équi­pe­ments « tout confort » : une échelle et une cale bien raide. Ce­la dit, cel­le­ci ne peut ri­va­li­ser avec celle de l’anse de Vor­len, dont la cale est la plus raide de l’Ouest (bre­ton). L’abri le plus proche du raz de Sein (hor­mis Vor­len qui oblige à ren­trer dans la baie des Tré­pas­sés) est l’anse de Théo­len.

A l'ouest du phare du Mil­lier, Pors Pé­ron (à gauche) est une su­perbe plage. Sa pe­tite soeur, Pors Lan­vers, n'est pas moins char­mante.

Pour ap­pro­cher Les­ven, vi­ser un peu à l'ouest de l'anse puis lon­ger la fa­laise afin d'évi­ter une sé­rie de roches af­fleu­rant.

A Bré­zel­lec, de nom­breux ca­nots se tiennent sur corps-morts sur la face est de la pointe.

Pors Loë­dec, ni­chée dans la baie de Douar­ne­nez et sa plage mi­nia­ture ac­ces­sible en an­nexe.

L'anse de Théo­len est ré­pu­tée pour son in­con­tour­nable bu­vette te­nue par Fran­çoise.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.