De Loc­ma­ria­quer à Au­ray

Voile Magazine - - SOMMAIRE -

La re­mon­tée de la ri­vière d'Au­ray est sans au­cun doute l'une des plus belles ma­nières – et des plus simples – d'abor­der le golfe du Mor­bi­han. Il suf­fit de lon­ger les va­sières de Loc­ma­ria­quer et de Coët Courze et de suivre les méandres du che­nal au mi­lieu des bois au tra­vers des­quels percent de temps à autre anses, ma­noirs et cha­pelles. Puis vient l'heure d'un choix cor­né­lien : Au­ray ou Le Bo­no ?

Loc­ma­ria­quer

est un pe­tit vil­lage au­then­tique si­tué n face de Port-Na­va­lo et à l’en­trée du Golfe,. On y ac­cède par un che­nal étroit fré­quen­té par les ve­dettes tou­ris­tiques. At­ten­tion, sa pro­fon­deur mi­ni­mum de 1 mètre est ba­li­sée uni­que­ment par des bouées bâ­bord. Il est pos­sible de s’échouer entre le quai du vil­lage et la je­tée des ve­dettes. Les quillards s'échoue­ront à l'ex­té­rieur de la je­tée ou bien iront mouiller de­vant l’en­trée du che­nal, mais ce­la fait pas mal de che­min à par­cou­rir en an­nexe.

Le Bo­no

se trouve sur un bras de la ri­vière d’Au­ray, on peut dé­bou­cher sur celle du Bo­no plus à l’est, si­tué entre la pointe du Ro­cher et celle de Ke­ris­per. La ri­vière du Bo­no est étroite mais douze corps-morts vi­si­teurs ont été ins­tal­lés à son em­bou­chure. On trou­ve­ra éga­le­ment, après le pre­mier pont ( TA de 20 mètres), des bouées où s’amar­rer tête à cul mais les ma­noeuvres peuvent s’avé­rer com­pli­quées car le cou­rant y est fort.

Loc­ma­ria­quer, à l'en­trée du golfe du Mor­bi­han.

Le port du Bo­no dé­couvre d'au moins 2 m. Du pont qui le sur­plombe, s'offre la plus belle vue du Golfe. 78

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.