Faire es­cale à l’île de Sein…

Voile Magazine - - FINISTERE SUD | L'ILE DE SEIN -

Longue de 2 km de long et large d’à peine 30 m par en­droits, l’île de Sein est un tout pe­tit lo­pin de terre qui a du mal à gar­der la tête hors de l’eau. Avec un « som­met » culmi­nant à 6 m, le der­nier bas­tion bre­ton ha­bi­té par quelque deux cents ir­ré­duc­tibles Se­nans doit ré­sis­ter chaque hi­ver aux as­sauts in­fa­ti­gables des vagues. Des pe­tits champs en­ceints de mu­rets de pierres sèches et un en­che­vê­tre­ment de ruelles en guise de coupe-vent : Sein est une île de ca­rac­tère qui mé­rite d’être vi­si­tée. Le dic­ton dit d’ailleurs : « Qui voit Sein voit sa fin ». Res­tons op­ti­mistes et ne consi­dé­rons pas Sein comme un ul­time voyage mais plu­tôt comme une es­cale in­so­lite. Trois che­naux étroits mais bien ba­li­sés mènent au port. Re­pé­rez l’îlot ro­cheux Ner­roth vers le­quel ils convergent. Soyez pré­cis, la zone est mal pa­vée et les cou­rants tra­ver­siers peuvent vous jouer des tours. Choi­sis­sez une belle jour­née pour en pro­fi­ter sans stres­ser !

PORT DE SEIN

Type : mouillage/échouage Qua­li­té de l’abri : cor­recte par vent de S et SO Ac­cès : dif­fi­cile Places vi­si­teurs : le port as­sèche sauf à l’ex­tré­mi­té du quai près du phare de Men Brial Pro­fon­deur : 1,40 m au ni­veau de la tonne, échouage entre 1 m et 1,40 m dans le port Dan­gers : ro­chers sur un rayon de 1 M, houle par vents de sec­teur O à NO Par­ti­cu­la­ri­tés : 3 che­naux d’ac­cès (Ezau­di, Ar Vaz Du et orien­tal) Fa­ci­li­tés : res­tau­rants et pe­tits com­merces, toi­lettes et douches Pour man­ger : Le Ta­toon, 4, quai des Fran­çais Libres

Trois che­naux per­mettent d'ac­cé­der au port : Ezau­di, Ar Vaz Du et orien­tal. Mais at­ten­dez le beau temps, l'en­droit est mal pavé !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.