At­ten­tion à l’at­ter­ris­sage !

Voile Magazine - - Courrier -

Au mo­ment de pu­blier la pho­to, point de dé­part de votre re­marque (une grande ver­ti­cale où l’on voit un « mon­sieur plus tout jeune » pour re­prendre vos termes qui saute sur le pon­ton une aus­sière à la main), notre jour­na­liste s’était elle aus­si fait la ré­flexion sur la dan­ge­ro­si­té po­ten­tielle d’une telle ma­noeuvre. C’est pour­quoi, dans la lé­gende, nous avions ten­té d’at­té­nuer cette im­pres­sion en y ra­jou­tant l’in­jonc­tion de ne pas sau­ter... Pour le coup, nous ne pou­vons que nous as­so­cier à votre ana­lyse. En ef­fet, il est tou­jours plus pru­dent, et ce quel que soit l’âge du plai­san­cier, de se pré­sen­ter dos au pon­ton en se te­nant au gal­hau­ban. La des­cente est moins raide, l’es­pace entre le voi­lier et le pon­ton plus court (tou­jours évi­ter l’étrave qui, en plus d’être sou­vent glis­sante, se­ra éloi­gnée de votre point de chute) et l’on s’évi­te­ra ain­si des sauts de ca­bri à froid après une na­vi­ga­tion qui au­ra eu ten­dance à ne pas mo­bi­li­ser vos ar­ti­cu­la­tions. En­fin, cer­tains pon­tons en bois sont car­ré­ment ron­gés par l’hu­mi­di­té, ce qui peut vous ex­po­ser au risque de pas­ser le pied au tra­vers en cas d’ar­ri­vée un peu bru­tale…

Abon­né à votre re­vue, na­vi­guant de­puis une cin­quan­taine d’an­nées, le plus sou­vent en so­li­taire, je me per­mets de for­mu­ler une cri­tique au su­jet de votre ar­ticle : « Ma­noeuvres, ac­cos­tez tout en dou­ceur » pa­ru dans le n°272 da­té du mois d’août 2018. Page 111, on voit la pho­to d’un mon­sieur qui n’est plus tout jeune dé­bar­quer comme à mon avis il ne faut pas le faire si l’on veut évi­ter les risques de chute ou de bles­sure au ge­nou, sans par­ler du bruit. Il faut bien évi­dem­ment des­cendre du ba­teau au mo­ment de l’ac­cos­tage. Pour ce­la, il me semble ju­di­cieux de se te­nir au gal­hau­ban, les pieds po­sés sur le lis­ton, le corps tour­né vers le ba­teau et des­cendre sur le pon­ton en ar­rière. La même tech­nique se­ra uti­li­sée pour quit­ter le voi­lier, une fois ce­lui-ci amar­ré. Ar­ri­vée tout en dou­ceur dos au pon­ton.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.