1994-1998 : LE DOU­BLÉ DE LAURENT

Voile Magazine - - Route Du Rhum -

C’ETAIT ECRIT,

ins­crit dans ses gènes. A 28 ans, Laurent Bour­gnon ne pou­vait que rem­por­ter la Route du Rhum. Il fe­ra mieux, en ins­cri­vant son nom et ce­lui de son spon­sor Pri­ma­gaz à deux re­prises sur la plus haute marche du po­dium. Du ja­mais vu dans la longue his­toire du Rhum. Une sur­prise ? Pas vrai­ment. Car pour tous ceux qui l’ont ap­pro­ché, Laurent na­vi­guait en par­faite os­mose avec la mer qu’il avait ap­pris à tu­toyer de­puis son en­fance sur le ba­teau fa­mi­lial. Tout sem­blait lui réus­sir, quitte à cas­ser les codes, à se dé­bar­ras­ser du su­per­flu. Quand il s’aligne dans la Mi­ni en 1987 sur un Co­co qu’il mè­ne­ra à la deuxième place, il dé­chire avant le dé­part les pages in­utiles des Ins­truc­tions nau­tiques. Il casse en deux le manche de sa brosse à dents pour ga­gner quelques grammes et laisse sur le quai ses vê­te­ments de re­change. Sa ré­sis­tance est sans li­mites. Pour preuve, l’an­née pré­cé­dente, celle du Rhum rem­por­tée par Phi­lippe Pou­pon, il tra­verse l’At­lan­tique sur un Hob­bie Cat 18 avec Fred Gi­lar­di. Sûr, ce pe­tit gars, belle gueule et phy­sique ath­lé­tique, est ca­pable de tout. Même de rem­por­ter la vic­toire lors de sa pre­mière par­ti­ci­pa­tion à la Course du Fi­ga­ro. Unique dans les an­nales de la So­li­taire. Et puis, en 1990 il y a le Rhum où il se lance pour la pre­mière fois sur RMO et ter­mine troi­sième. Il fait dé­sor­mais par­tie des grands et le confirme en rem­por­tant l’édi­tion 94 où, pour la pre­mière fois, mul­tis et mo­nos ont droit à un clas­se­ment sé­pa­ré. Sa vic­toire ne doit rien au ha­sard. Il s’est fait suivre avant le dé­part par un mé­de­cin spé­cia­li­sé dans le som­meil. Il en­tre­tient des re­la­tions pri­vi­lé­giées avec son rou­teur Ri­chard Sil­va­ni. Et sur un autre re­gistre, adepte du free-style, il a une fa­çon bien à lui de me­ner son tri Pri­ma­gaz qu’il fait na­vi­guer sur un seul flot­teur, coque cen­trale hors de l’eau. C’est un fes­ti­val qu’il offre aux ba­teaux sui­veurs à quelques milles de l’ar­ri­vée. On le ver­ra se sus­pendre à l’ex­tré­mi­té de son bout-de­hors, Faire le poi­rier sur le flot­teur au vent de son tri avant de sa­luer, bras le­vés au ciel, son équipe. Avec l’aban­don de bon nombre de concur­rents dont cer­tains comp­taient par­mi les fa­vo­ris, Loïck Pey­ron, Fran­cis Joyon, Jean Mau­rel ou en­core Mike Birch, la course se ré­sume à un ma­no a ma­no avec le Ha­vrais Paul Va­tine han­di­ca­pé par des pro­blèmes tech­niques. Paul ter­mine à trois heures de Laurent tan­dis que les deux mo­no­coques de 60 pieds d’Yves Par­lier et Alain Gau­tier oc­cupent les troi­sième et qua­trième places. Quatre ans plus tard, la Route du Rhum réunit pour son dixième an­ni­ver­saire pra­ti­que­ment les mêmes ac­teurs même si l’on note l’ar­ri­vée d’une pe­tite nou­velle, l’An­glaise El­len MacAr­thur en­ga­gée sur un mo­no 50 pieds, King­fi­sher. Chez les gar­çons, Tho­mas Coville a rem­pla­cé Yves Par­lier, sé­rieu­se­ment bles­sé lors d’un ac­ci­dent de pa­ra­pente. Il fi­ni­ra pre­mier des mo­no­coques. Autre ma­rin en de­ve­nir, Franck Cam­mas qui fait ses pre­mières armes sur le Rhum. En ter­mi­nant à la troi­sième place sur le tri Grou­pa­ma, il pré­vient qu’il fau­dra re­te­nir son nom. Quant à la course, elle ne manque pas de points com­muns avec l’édi­tion pré­cé­dente. Sur la fin, elle se ré­su­me­ra en­core à une ba­garre op­po­sant Laurent Bour­gnon à Alain Gau­tier. Au terme de ses deux vic­toires, Laurent fait ses adieux à la course pour ar­mer un ca­ta à mo­teur et par­tir en fa­mille. Il était heu­reux, ap­pré­ciait sa nou­velle vie sous le so­leil avant ce tra­gique ac­ci­dent de plon­gée sur­ve­nu en Po­ly­né­sie le 24 juin 2015. 1994. 25 concur­rents, 13 clas­sés. 1er : Laurent Bour­gnon ( Pri­ma­gaz), 14 j 6 h, 2e : Paul Va­tine ( Ré­gionHte-Nor­man­die), 14 j 9 h, 3e : Yves Par­lier (mo­no Ca­co­lacd’Aqui­taine), 15 j 19 h. 1998. 35 concur­rents, 27 clas­sés. 1er : Laurent Bour­gnon ( Pri­ma­gaz), 12 j 8 h, 2e : Alain Gau­tier ( Bro­cé­liande), 12 j 11 h, 3e : Franck Cam­mas (Grou­pa­ma), 12 j 19 h.

Ça ri­gole à l’ar­ri­vée du Rhum 94 qui réunit, de gauche à droite, Yves Par­lier, Paul Va­tine, Ger­ry Roufs, Alain Gau­tier et Laurent Bour­gnon. Trois d’entre eux, Paul, Ger­ry et Laurent, nous ont quit­tés.

Même pas peur Laurent, qui n’hé­site pas à se sus­pendre au bout-de­hors.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.