Une com­pé­ti­tion ré­gio­nale pour les 30 ans du cercle d’escrime

Le cercle d’escrime de Dole fê­te­ra ses 30 ans lors de la com­pé­ti­tion de ces 14 et 15 oc­tobre qui ver­ra s’af­fron­ter les meilleurs ti­reurs ré­gio­naux en fleu­ret.

Voix du Jura - - Dole Et Grand Dole -

De­puis ses dé­buts en 1987, le club d’escrime de Dole a fait ses armes même s’il est res­té à taille hu­maine. Sport confi­den­tiel, l’escrime n’en est pas moins un sport ri­gou­reux où il faut être tou­jours à l’af­fût, ath­lé­tique sur ses jambes et vi­gi­lant en dé­fense comme en at­taque. La concen­tra­tion est de mise. La com­pé­ti­tion que le club pro­pose ce week-end de­mande une or­ga­ni­sa­tion sans faille et le club a dé­jà l’ex­pé­rience de l’édi­tion 2015 qui s’était dé­rou­lée au ma­nège de Brack. C’est le gym­nase Pierre Ta­la­grand place Pré­ci­pia­no qui ac­cueille­ra les es­cri­meurs. « Pour mar­quer le coup, nous avons créé des t-shirts à l’ef­fi­gie du club et des Eco-cup avec le lo­go du club et une men­tion spé­ciale 30 ans se­ront re­mises en ré­com­pense », note Ch­ris­tophe Gai­net, pré­sident du club de­puis 2 ans. « Mon fils était à fond dans l’escrime et quand la pré­si­dence s’est li­bé­rée c’était pour moi l’oc­ca­sion de m’in­ves­tir à ses cô­tés même si je ne suis pas es­cri­meur ».

L’an­née 2016 a été très bé­né­fique pour le club puisque la réus­site au ni­veau na­tio­nal nous a ap­por­té de nou­veaux li­cen­ciés. « Cette an­née, nous sommes 35 li­cen­ciés et c’est à la fête des as­sos or­ga­ni­sée par la Ville que nous ac­cro­chons de nou­veaux jeunes ». Le club a connu un fort dé­ve­lop­pe­ment lors de la pré­si­dence d’An­dré Stein de 1988 à 2000 avec le han­di­sport puis l’escrime ar­tis­tique qui s’est ar­rê­tée de­puis quelques an­nées par manque de pra­ti­quants. En juin 2017, le cercle d’escrime de Dole a été champion du Ju­ra toutes ca­té­go­ries confon­dues en armes fleu­ret et sabre.

« Ce sport est ré­pu­té comme oné­reux mais je pré­cise que nous prê­tons le ma­té­riel moyen­nant une cau­tion et que les com­pé­ti­tions ne sont pas nom­breuses pen­dant l’an­née. Notre co­ti­sa­tion à Dole n’est pas très éle­vée par rap­port à d’autres clubs puis­qu’elle s’éche­lonne entre 136 et 196 € li­cence com­prise se­lon les ca­té­go­ries », ex­plique Ch­ris­tophe Gai­net.

Cette com­pé­ti­tion va per­mettre, il l’es­père, de dé­mo­cra­ti­ser un peu plus ce sport et de mon­trer qu’il y a un bon ni­veau ré­gio­nal. Dix pistes se­ront installées avec des matches de poule de trois mi­nutes avec 5 touches puis de 15 touches pour les phases fi­nales. L’ob­jec­tif est de tou­cher son ad­ver­saire sur une zone as­sez ré­duite et de prendre le moins de touches pos­sible pour être le mieux clas­sé et af­fron­ter des ad­ver­saires moins agres­sifs dans la phase éli­mi­na­toire. Des quarts de fi­nale à la fi­nale, les matches sont à éli­mi­na­tion di­recte. Le pré­sident en pro­fite pour sou­li­gner que le club ne dis­pose pas de maître d’armes lors des com­pé­ti­tions et que ce se­rait un plus pour que les com­pé­ti­teurs aient un re­gard ex­té­rieur et des so­lu­tions ra­pides pour mo­di­fier leur ap­proche de l’ad­ver­saire. A bon en­ten­deur !

Sa­me­di 7 oc­tobre 2017, Jean Gon­thier, pré­sident du Sou­ve­nir Fran­çais des Can­tons de Dole a re­mis deux mé­dailles de ver­meil, à Yvette Per­roche et Ro­bert Ga­gneur pour leur im­pli­ca­tion dans l’as­so­cia­tion.

Au dé­but des an­nées 2000, Ro­bert et Yvette contactent la mai­rie de Choi­sey, où ils ré­sident, pour créer un car­ré mi­li­taire au ci­me­tière. Ils s’oc­cupent éga­le­ment des quêtes de Tous­saint, au pro­fit du Sou­ve­nir Fran­çais et sont dé­lé­gués de la com­mune de Choi­sey. Yvette est is­sue d’une fa­mille très im­pli­quée dans le de­voir de mé­moire : « j’ai un oncle ré­sis­tant qui a été fu­sillé » pré­cise-t-elle, « je me sens très concer­née par le Sou­ve­nir Fran­çais et je par­ti­cipe de­puis de nom­breuses an­nées à la col­lecte de Tous­saint. » Ro­bert, lors­qu’il le peut, ne manque ja­mais ce ren­dez­vous im­por­tant pour lui qu’est la quête an­nuelle au ci­me­tière pour le 1er novembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.