Quatre jours pour rendre hom­mage à Jane Aus­ten à Lons et à Mes­sia

Lit­té­ra­ture, danse, mu­sique, ci­né­ma et pein­ture fi­gurent au pro­gramme du fes­ti­val or­ga­ni­sé par Can­coillo­teFolk, du 16 au 19 no­vembre.

Voix du Jura - - Lons Et Sa Region -

Na­tha­lie No­vi, peintre illus­tra­trice, et Syl­vie Hu­vier, pré­si­dente de l’as­so­cia­tion Can­coillot­teFolk, ont un point com­mun : elles aiment tout par­ti­cu­liè­re­ment Jane Aus­ten. Cette écri­vaine an­glaise, au­teur no­tam­ment du ro­man est née en 1775 à Ste­ven­ton, dans le Hamp­shire, et dé­cé­dée en 1817. À l’oc­ca­sion du 200e an­ni­ver­saire de sa mort, la vo­lon­té conver­gente de lui rendre hom­mage se tra­duit par un double évé­ne­ment : la sor­tie en ce dé­but no­vembre du livre in­ti­tu­lé

ima­gi­né par Na­tha­lie No­vi, et l’or­ga­ni­sa­tion d’un ren­dez-vous de quatre jours, du 16 au 19 no­vembre, ap­pe­lé Jane Aus­ten entre danse et ro­man.

Le livre d’abord, est sor­ti le 2 no­vembre aux édi­tions Al­bin Mi­chel. L’his­toire ? « Dans le do­maine de Pem­ber­ley, un mu­sée ima­gi­naire dé­dié à Jane Aus­ten ouvre pour la pre­mière fois ses portes… Les vi­si­teurs, ve­nus de pays et d’époques dif­fé­rentes, se pressent dans la pre­mière salle où ils sont ac­cueillis par Eli­sa­beth Be­nett, l’hé­roïne du ro­man

Elle va les gui­der à tra­vers les pièces du mu­sée, une pour chaque ro­man :

et Les textes courts sont si­gnés Fa­brice Co­lin et, dé­crit l’édi­teur, « per­mettent une im­mer­sion sen­sible dans l’uni­vers lit­té­raire de Jane Aus­ten ». Les illus­tra­tions sont l’oeuvre de Na­tha­lie No­vi, qui « mixe les tech­niques – pein­ture à l’acry­lique sur car­ton, la­vis à l’encre, cro­quis à la plume sur pa­piers an­ciens – pour li­vrer un bel ou­vrage aty­pique. »

Syl­vie Hu­vier sou­ligne : « Jane Aus­ten est une ro­man­cière que Na­tha­lie No­vi adore ». L’écri­vaine an­glaise plaît aux deux Ju­ras­siennes parce que, dans les six ro­mans qu’elle a écrits, « elle y dé­crit avec mi­nu­tie, hu­mour et par­fois une iro­nie mor­dante la so­cié­té où elle a vé­cu, la gen­try, et met en lu­mière la to­tale dé­pen­dance des femmes à l’égard du ma­riage pour ob­te­nir sta­tut so­cial et sé­cu­ri­té éco­no­mique. »

Syl­vie Hu­viet et Na­tha­lie No­vi se sont ren­con­trées il y a quatre ans au fes­ti­val folk de La­doye­sur-Seille, et Na­tha­lie No­vi s’est mon­trée in­té­res­sée par le pro­jet que la pré­si­dente de Can­coillot­teFolk nour­ris­sait alors : créer un ate­lier de contre­danse an­glaise (une pas­sion de Jane Aus­ten) au sein de l’as­so­cia­tion, ce qui a été ef­fec­tif en 2014. La contre­danse est dé­crite comme « la grande danse so­ciale des mi­lieux ai­sés » à la fin du XVIIIe et au dé­but du XIXe siècles.

Puis est née l’idée du fes­ti­val.

se dé­rou­le­ra du jeu­di 16 no­vembre au di­manche 19 no­vembre, à Lons-le-Saunier et Mes­sia-sur-Sorne. Au pro­gramme fi­gurent de la lit­té­ra­ture, de la danse, de la mu­sique, du ci­né­ma, de la pein­ture (lire ci-contre). A no­ter que le Jane Aus­ten’s Band, groupe éphé­mère com­po­sé de mu­si­ciens du conser­va­toire, a été créé pour l’oc­ca­sion. Aus­si, les or­ga­ni­sa­teurs du fes­ti­val ont pu comp­ter sur l’im­pli­ca­tion des élèves cos­tu­mières de la classe DMA (di­plôme de cos­tu­mière réa­li­sa­trice) du ly­cée Pas­teur-Mont-Ro­land de Dole, qui ont confec­tion­né les beaux ha­bits des dan­seurs qui se pro­dui­ront en pu­blic.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.