Un oi­seau rare fait un ar­rêt dans la com­mune

Ra­re­ment aper­çue dans la ré­gion, une ci­gogne noire s’est ar­rê­tée dans le jardin d’une habitante de Mont­brun-Lau­ra­gais afin de se re­po­ser.

Voix du Midi (Lauragais) - - Portes Du Lauragais -

On es­time sa po­pu­la­tion entre 40 et 70 couples ni­cheurs en France. C’est dire si la pré­sence de cette es­pèce pro­té­gée se fait rare, no­tam­ment en Oc­ci­ta­nie.

Pour­tant, une habitante de Mont­brun- Lau­ra­gais, Ma­rieMar­tine de son pré­nom, a eu le bon­heur d’aper­ce­voir cette fa­meuse ci­gogne noire le sa­me­di 26 août, dans la mare der­rière dans son jardin.

Cette ha­bi­tuée de l’ob­ser­va­tion des oi­seaux a dû user de ruse et de pa­tience afin d’ob­ser­ver et de pho­to­gra­phier, pen­dant près de deux heures, cette jeune ci­gogne en pleine pé­riode de mi­gra­tion et vi­si­ble­ment fa­ti­guée : « Je sais que c’est un jeune car il n’a ni les pattes, ni le bec rouge, ce qui ca­rac­té­rise les adultes. C’est son pre­mier voyage. Et il n’est pas ba­gué. »

La Mont­bru­noise a aus­si­tôt en­voyé une fiche d’ob­ser­va­tion au ré­seau na­tio­nal Ci­gogne noire ONF-LPO, qui suit cette es­pèce rare et pro­té­gée. De­puis, elle guette le re­tour de son in­so­lite in­vi­té.

Cette ci­gogne semble avoir ap­pré­cié Mont­brun-Lau­ra­gais, car elle a été aper­çue plu­sieurs fois de­puis son ar­ri­vée dans la com­mune, en vol, per­chée sur un py­lône, ou en­core sur le toit de l’école…

Elle ne de­vait tou­te­fois res­ter que quelques jours, une ou deux se­maines au mieux.

Si vous l’aper­ce­vez, vous pou­vez ren­sei­gner une fiche d’ob­ser­va­tion sur le site In­ter­net www.ci­go­gne­noire.fr

La jeune ci­gogne noire pho­to­gra­phiée par Marie-Mar­tine.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.