Co­ca-Co­la va sup­pri­mer des postes dans ses usines

L’usine si­tuée à Cas­ta­net-To­lo­san qui em­ploie plus de 110 sa­la­riés va être concer­née par des sup­pres­sions de postes. Ex­pli­ca­tions.

Voix du Midi (Lauragais) - - Portes Du Lauragais -

Sa­viez-vous que Co­ca-Co­la pro­duit des so­das dans le Lau­ra­gais ? C’est le cas de­puis 1968, à Cas­ta­net-To­lo­san où Co­ca-Co­la em­ploie 115 per­sonnes et pro­duit les so­das à des­ti­na­tion des consom­ma­teurs du sud-ouest de la France.

C’est l’un des cinq sites d’em­bou­teillages fran­çais avec ceux de Cla­mart ( Hauts- de- Seine), Gri­gny (Es­sonne), Les Pennes-Mi­ra­beau (Bouches-du-Rhône) et Socx (Nord). Entre 2009 et 2014, Co­ca-Co­la y a in­ves­ti 27 mil­lions d’eu­ros, no­tam­ment pour y créer une se­conde ligne de pro­duc­tion en 2009.

128 sup­pres­sions de postes en France

Ce chiffre de 115 em­ployés pour­rait néan­moins di­mi­nuer dans les pro­chains mois. Mer­cre­di 18 oc­tobre, en co­mi­té d’en­tre­prise ex­tra­or­di­naire, Co­ca-Co­la a en ef­fet an­non­cé la sup­pres­sion de 128 postes sur ces cinq sites et à son siège so­cial fran­çais.

Co­ca-Co­la n’a pas ré­pon­du à nos sol­li­ci­ta­tions, vi­sant à pré­ci­ser le nombre de postes vi­sés par ce plan so­cial à Cas­ta­netTo­lo­san.

Se­lon les pre­mières in­for­ma­tions sor­ties dans la presse, c’est le site de Socx qui se­rait le plus tou­ché, avec 40 sup­pres­sions de postes, soit un tiers de l’en­semble des sup­pres­sions. Cette usine em­ploie 369 sa­la­riés.

Baisse de la consom­ma­tion

Cette dé­ci­sion ré­pond se­lon la di­rec­tion de Co­ca-Co­la à de nou­velles ha­bi­tudes de consom­ma­tion. Dans un com­mu­ni­qué, le groupe in­dique :« Nos ventes en France baissent struc­tu­rel­le­ment et l’ou­til de pro­duc­tion fran­çais, qui se trouve au­jourd’hui dans une si­tua­tion de sur­ca­pa­ci­té, doit s’adap­ter à ces nou­velles ten­dances de consom­ma­tion. »

L’ob­jec­tif de la so­cié­té est de mettre en place « une or­ga­ni­sa­tion plus simple et plus com­pé­ti­tive », afin d’« ac­croître sa pré­sence com­mer­ciale et sa cou­ver­ture des points de ventes, en par­ti­cu­lier sur le seg­ment des ca­fés-hô­tels-res­tau­rants » et « di­mi­nuer ses coûts de pro­duc­tion et de distribution ».

C’est pour­quoi, si l’en­tre­prise va tailler dans son ou­til de pro­duc­tion, elle a conti­nué à re­cru­ter plus de 70 com­mer­ciaux en 2017.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.