2016, an­née dé­ci­sive pour l’ave­nir du train à Tou­louse

Le Con­seil ré­gio­nal or­ga­nise (21 avril-7 juillet) les États gé­né­raux du rail et de l’in­ter­mo­da­li­té. Les en­jeux de cette vaste consul­ta­tion.

Voix du Midi (Toulouse) - - La Une - An­tho­ny As­sé­mat

Comme elle s’y était en­ga­gée lors de sa cam­pagne, Ca­role Del­ga, la pré­si­dente PS de la Ré­gion Lan­gue­doc-Rous­sillon/Mi­di-Py­ré­nées a lan­cé, ven­dre­di 25 mars à Baillargues (Hé­rault), le top dé­part des États gé­né­raux du rail et de l’in­ter­mo­da­li­té (EGRI). Ob­jec­tif de ce grand mo­ment de consul­ta­tion ci­toyenne, qui concerne la deuxième grande com­pé­tence de la Ré­gion et pèse un quart du bud­get (près de 400 mil­lions d’eu­ros) : « Tou­cher et écou­ter un maxi­mum d’usa­gers quo­ti­diens des trans­ports, mais aus­si les oc­ca­sion­nels et les non-usa­gers, pour construire en­semble une nou­velle page de l’équi­pe­ment et de l’amé­na­ge­ment du ter­ri­toire de notre ré­gion. Une fois en­ten­dus, notre ré­ponse po­li­tique se­ra as­su­mée pour in­fluer di­rec­te­ment sur la vie des nou­velles gé­né­ra­tions de la ré­gion », énonce Ca­role Del­ga.

Le ca­len­drier

Du 21 avril (à Cap­de­nac-Gare, en Avey­ron) au 7 juillet (à Nar­bonne, dans l’Aude), 36 réunions pu­bliques ont été or­ga- ni­sées dans les pré­fec­tures et sous-pré­fec­tures des 13 dé­par­te­ments de la nou­velle grande ré­gion. En Haute-Ga­ronne, trois réunions se­ront pré­vues à Tou­louse (le 19 mai), Mu­ret et SaintGau­dens res­tant en­core à dé­fi­nir. Au bout de ces 80 jours, le Con­seil éco­no­mique, so­cial et en­vi­ron­ne­men­tal ré­gio­nal (Ce­ser) ren­dra ses conclu­sions au plus tard le 30 juin avant une res­ti­tu­tion fi­nale en sep­tembre. Au fi­nal : les élus tran­che­ront les prio­ri­tés des vingt ans à ve­nir. En pa­ral­lèle, un ques­tion­naire se­ra édi­té à des­ti­na­tion des ha­bi­tants et dis­tri­bué dans les ly­cées, gares, points d’ar­rêt, Mai­son de la ré­gion, et aux abon­nés SNCF des 13 dé­par­te­ments. Un ques­tion­naire qui se­ra in­té­gré dans le jour­nal de la Ré­gion et mis en ligne sur le site de la col­lec­ti­vi­té.

LGV, TER à un eu­ro…

Dix thé­ma­tiques ont été dé­ta­chées dans ce ques­tion­naire : l’uti­li­sa­tion des trans­ports ré­gio­naux, les trains TER, les au­to­cars, les trains In­ter­ci­tés, les ta­rifs, les gares, les Lignes à grande vi­tesse, le choix du train, les rai­sons de ne pas uti­li­ser le train ou/et les au­to­cars, les modes de concer­ta­tion avec les ha­bi­tants. Pour la Haute-Ga­ronne, on de­vrait y voir plus clair sur des su­jets ma­jeurs comme la date d’ar­ri­vée et le fi­nan­ce­ment de la LGV Bor­deaux-Tou­louse. Autre su­jet sur le­quel les Haut-Ga­ron­nais, no­tam­ment dans le sud du dé­par­te­ment, vont pou­voir s’ex­pri­mer : l’ave­nir de la ligne Mon­tré­jeau-Lu­chon, qui se­ra dé­ci­dé à la ren­trée 2016. « La ques­tion prin­ci­pale se­ra celle de l’in­ves­tis­se­ment, ex­plique Jean-Luc Gi­be­lin, vice-pré­sident en charge des Trans­ports. Tout dé­pen­dra de la ca­pa­ci­té de SNCF Ré­seau et de la nôtre ». Ces États gé­né­raux se­ront l’oc­ca­sion de tes­ter au­près de l’opi­nion pu­blique, sur­tout celle de l’an­cienne ré­gion Mi­diPy­ré­nées, le TER à un eu­ro, uti­li­sé sur cer­taines liai­sons et sur un quo­ta de 500 000 places en Lan­gue­doc-Rous­sillon (comme Nîmes-Grau du Roi par exemple, dans le Gard). « Ce dis­po­si­tif a per­mis un dé­ve­lop­pe­ment si­gni­fi­ca­tif en Lan­gue­doc-Rous­sillon. C’est l’un des vo­lets du ques­tion­naire », pour­suit Jean-Luc Gi­be­lin.

En 2017, le trans­fert de com­pé­tences

Autre axe qui se­ra an­ti­ci­pé par ces États gé­né­raux et qui ne de­vrait pas man­quer d’at­ti­rer l’at­ten­tion : le trans­fert de com­pé­tences entre les conseils dé­par­te­men­taux et le con­seil ré­gio­nal des trans­ports in­ter­ur­bains au 1er jan­vier 2017, et des trans­ports sco­laires au 1er sep­tembre 2017. « Sur les 13 dé­par­te­ments, il existe 11 po­li­tiques dif­fé­rentes sur les trans­ports sco­laires ! Il y au­ra une pé­riode tran­si­toire avant une uni­for­mi­sa­tion qui se­ra en­ga­gée », in­dique l’élu. Pour la Haute-Ga­ronne, l’en­jeu est de taille : plus de 75 000 élèves bé­né­fi­cient de la gra­tui­té des trans­ports sco­laires, pour une éco­no­mie es­ti­mée à 660 eu­ros par en­fant se­lon le con­seil dé­par­te­men­tal.

Conven­tion avec la SNCF

La der­nière grande étape de cette an­née 2016 dé­ci­sive se­ra la si­gna­ture de la nou­velle conven­tion avec la SNCF fin dé­cembre 2016. TER à un eu­ro, po­li­tique ta­ri­faire glo­bale : la fu­sion des ré­gions se­ra alors concrète pour les usa­gers et les quelque 56 000 voya­geurs quo­ti­diens. La prise en compte de leurs pro­po­si­tions et l’ef­fi­ca­ci­té réelle de cette grande consul­ta­tion, aus­si.

Ca­role Del­ga (au mi­lieu) lors de la pré­sen­ta­tion des États gé­né­raux dans l’Hé­rault, le 25 mars der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.