Une ap­pli pour ob­te­nir tout ce que vous vou­lez en ville

Dé­ve­lop­pée à Tou­louse et dis­po­nible en avril, You­want, « L’app où tout de­vient pos­sible », surfe sur l’éco­no­mie col­la­bo­ra­tive.

Voix du Midi (Toulouse) - - La Une - Gwen­do­line Ker­vel­la

Be­soin d’une ba­guette, d’un thé, d’un par­te­naire de ten­nis, d’un billet de concert, de faire gar­der son chien, de sor­tir boire un verre ? Quelle que soit votre en­vie du mo­ment, You­want am­bi­tionne de vous ai­der à trou­ver une so­lu­tion. « L’app où tout de­vient pos­sible » est dé­ve­lop­pée par un Tou­lou­sain et de­vrait être dis­po­nible dé­but avril. Jean-Phi­lippe Pe­le­gry est étu­diant en no­ta­riat. You­want, c’est un pro­jet qu’il dé­ve­loppe de­puis un an et de­mi : un in­ves­tis­se­ment, mais sur­tout un loi­sir… Son idée, elle vient peut-être d’un « be­soin gé­né­ra­tion­nel » de tout avoir à por­tée de main. « De par la tech­no­lo­gie dis­po­nible, il y a des pos­si­bi­li­tés d’avoir ac­cès à tout. Or, le choix est fi­na­le­ment as­sez res­treint. »

Comment ça fonc­tionne

Jean- Phi­lippe croit aux ver­tus de l’éco­no­mie col­la­bo­ra­tive, « qui ap­porte une sou­plesse, bé­né­fique pour ce­lui qui a dû pou­voir d’achat, et pour ce­lui qui en a be­soin ». Et c’est sur ce mo­dèle qu’il a pen­sé You­want. « D’un cô­té, on ob­tient une aide et de l’autre, un com­plé­ment de re­ve­nu. » You­want est une ap­pli gra­tuite, uni­que­ment ba­sée sur la de­mande. L’uti­li­sa­teur qui sou­haite quelque chose pu­blie une mis­sion. C’est ce­lui qui poste qui a la main : il fixe l’ob­jet de sa de­mande, le prix, le mo­ment, le lieu de ren­dez-vous. Il ne reste plus qu’à at­tendre qu’un uti­li­sa­teur swippe sur cette mis­sion. Quel­qu’un qui est dis­po­nible sur ce cré­neau, et qui cherche, éven­tuel­le­ment, un pe­tit re­ve­nu. Jean-Phi­lippe Pe­le­gry a no­tam­ment pen­sé aux étu­diants qui ont be­soin d’ar­ron­dir les fins de mois, mais il ne s’agit pas for­cé­ment de ga­gner de l’ar­gent : on peut aus­si cher­cher un qua­trième lar­ron pour une be­lote, ou de nou­veaux amis pour faire la fête… Ce qui n’a pas de prix !

Créer une com­mu­nau­té sûre et sym­pa

You­want se contente de mettre en re­la­tion gra­tui­te­ment les gens. « Per­sonne ne tra­vaille pour You­want. C’est un mo­dèle C to C. » Pour au­tant, la pe­tite en­tre­prise ne se lave pas les mains de ce qui se passe sur sa pla­te­forme. « J’ai fait en sorte que tout soit ver­rouillé d’un point de vue ju­ri­dique. Il y a la pos­si­bi­li­té de si­gna­ler une mis­sion dou­teuse, qui peut être sup­pri­mée. Des mo­dé­ra­teurs sur­veillent que tout se passe bien. Tous les échanges sont pu­blics, ce qui res­pon­sa­bi­lise la com­mu­nau­té. Il y a un sys­tème de notes et de com­men­taires, des points à ga­gner, no­tam­ment en ef­fec­tuant des mis­sions gra­tuites. Et bien sûr, les échanges doivent por- ter sur des choses li­cites. On se­ra vi­gi­lants. En cas de pro­blème, c’est le ban­nis­se­ment. Il faut faire en sorte que la com­mu­nau­té soit sûre et sym­pa ».

You­want, une nou­velle ap­pli­ca­tion mo­bile pour ré­pondre aux be­soins de la vie quo­ti­dienne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.