La sculp­ture de l’en­fant au bon­net d’âne va bien­tôt re­ve­nir !

Voix du Midi (Toulouse) - - En Ville -

L’en­fant rouge au bon­net d’âne n’est plus sur le Pont-Neuf de Tou­louse. Vo­lée en juillet, la sculp­ture a été ren­due à l’ar­tiste James Co­lo­mi­na. Il dit où il compte la re­pla­cer.

Ins­tal­lé le 15 juin dans l’un des dé­gueu­loirs du pont Neuf, l’en­fant était as­sis, seul, les mains dans les poches, un bon­net d’âne sur la tête. Comme s’il était au coin. Cette sculp­ture en ré­sine rouge, c’est la der­nière oeuvre de James Co­lo­mi­na, street ar­tiste de Tou­louse. Dis­pa­rue mar­di 25 juillet, elle a été vo­lée. Ré­cu­pé­rée par le street ar­tiste, il confie à Voix du Mi­di Tou­louse où il compte la re­pla­cer.

Vol de la sculp­ture par deux hommes

jours plus tard.

L’ar­tiste doit net­toyer la sculp­ture, abî­mée par son ex­po­si­tion à l’ex­té­rieur. Si l’oeuvre se re­fait une beauté, c’est qu’elle va être re-po­si­tion­née, mi-sep­tembre à Tou­louse. James Co­lo­mi­na pré­cise. « Je vais re­pla­cer l’en­fant au bon­net d’âne sur le pont Neuf, mais sur un autre dé­gueu­loir, plus dif­fi­cile d’ac­cès. Il était jusqu’à sa dis­pa­ri­tion sur le pre­mier, proche de la rive, je vais le mettre plus loin » . Avant d’être net­toyée, la sculp­ture s’est pris quelques va­cances aux États- Unis. Sur le compte Ins­ta­gram de James Co­lo­mi­na, l’en­fant au bon­net d’âne est as­sis de­vant le Gol­den Gate Bridge. Es­pé­rons qu’il se plaise au­tant sur le pont le plus vieux de Tou­louse…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.