Une salle de spec­tacles va ou­vrir à la ren­trée

En sep­tembre, une nou­velle salle de spec­tacles de 380 places as­sises, l’Aria, ver­ra le jour à Cor­ne­bar­rieu, com­mune si­tuée à l’ouest de Tou­louse. Pré­sen­ta­tion du lieu.

Voix du Midi (Toulouse) - - La Une - An­tho­ny As­sé­mat

Happy end pour l’Aria. Après des mois de conflit entre la mai­rie de Cor­ne­bar­rieu (Haute-Ga­ronne) et l’État, le pôle cultu­rel de cette com­mune de 6 500 ha­bi­tants de l’ouest de Tou­louse va de­ve­nir réa­li­té à la ren­trée.

Avec ce pro­jet, Cor­ne­bar­rieu es­père de­ve­nir une place forte cultu­relle de la mé­tro­pole tou­lou­saine. Ce grand pôle cultu­rel, in­ti­tu­lé l’Aria (le nom a fait l’ob­jet d’une consul­ta­tion ci­toyenne lo­cale) se­ra com­po­sé d’une salle de spec­tacles de 380 places as­sises (1 500 places de­bout), d’une mé­dia­thèque (ou­verte au pu­blic de­puis le 13 mai et dont la su­per­fi­cie est pas­sée de 100 à 800 m2) et d’un au­di­to­rium de 50 places.

Avec un mur por­teur en terre crue

Un bâ­ti­ment qui a la par­ti­cu­la­ri­té d’être l’un des pre­miers en France à pos­sé­der un mur por­teur en terre crue, avec une struc­ture en bois et un toit-ter­rasse pa­no­ra­mique vé­gé­ta­li­sé. Ju­lia An­so­la, di­rec­trice du dé­ve­lop­pe­ment cultu­rel de l’Aria, ex­plique. « Au dé­part, le pro­jet était de créer une salle des fêtes. Mais au fil des ans, il y avait la né­ces­si­té d’une salle de spec­tacles, car il se passe beau­coup de choses à Cor­ne­bar­rieu.

Pas de ga­la de danse, de lo­to ou de re­pas du 3e âge : cette nou­velle salle se­ra dé­diée à tous les spec­tacles, avec une prio­ri­té don­née aux mu­siques ac­tuelles, au jazz, à l’hu­mour mais aus­si au théâtre et à la danse. « Sur le cré­neau que nous vou­lons oc­cu­per, je pense que nous sommes dans l’es­prit de ce qui se fait à la salle Nou­ga­ro (la salle si­tuée dans le quar­tier des Sept-De­niers, à Tou­louse, ndlr) » , pour­suit Ju­lia An­so­la.

L’Aria ar­rive dans un sec­teur for­te­ment concur­ren­tiel, à Tou­louse avec des salles mu­si­cales comme le Bi­ki­ni, le Rex de Tou­louse ou le Me­tro­num, des lieux hy­brides comme Odys­sud Bla­gnac, la salle Nou­ga­ro ou le Bas­ca­la de Bru­guières, voire des salles 100 % hu­mour comme les 3T ou la Co­mé­die de Tou­louse. « Il n’y a pas tant d’offres que ce­la sur l’ag­glo tou­lou­saine, ob­jecte la di­rec­trice du lieu. Et puis, nous vi­sons d’abord l’ouest tou­lou­sain, à Bla­gnac, Aus­sonne, Mon­don­ville, Pi­brac, Lé­gue­vin et une par­tie du Gers. Bref, ceux qui ne rentrent pas for­cé­ment dans Tou­louse » .

La sai­son cultu­relle dé­bu­te­ra le 15 sep­tembre par un concept qui re­vien­dra ré­gu­liè­re­ment sur la scène cor­ne­bar­ri­line tout au long de la sai­son : le Ca­bar­rieu, un re­pas-spec­tacle pour « per­mettre de faire connaître de jeunes ta­lents lo­caux ou don­ner de la vi­si­bi­li­té à des ar­tistes en dé­ve­lop­pe­ment ou peu mé­dia­ti­sés » , ex­plique-t-on à l’Aria.

Be­noît La­gane, conteur-jour­na­liste à France In­ter, ani­me­ra une confé­rence hu­mo­ris­tique sur les sé­ries TV (ta­rifs : 10 eu­ros le spec­tacle ; 15 eu­ros le re­pass­pec­tacle).

Une ving­taine de spec­tacles dé­jà pro­gram­més

Une ving­taine de spec­tacles sont dé­jà ca­lés et le pro­gramme va s’en­ri­chir dans les pro­chaines se­maines. Cô­té temps forts, on peut no­ter la ve­nue d’Al­de­bert avec ses « En­fan­tillages » (30 sep­tembre), Alain Cham­fort (9 dé­cembre), Guillaume Meu­rice (15 dé­cembre), ou San­se­ve­ri­no (7 avril 2018).

Dans le cou­rant de la sai­son, l’équipe de l’Aria sou­haite mettre en place un ser­vice de ba­by-sit­ting dans la par­tie mé­dia­thèque, afin que les pa­rents puissent pro­fi­ter des spec­tacles.

© L’Aria

La nou­velle salle de spec­tacles qui ver­ra le jour à Cor­ne­bar­rieu en sep­tembre en­tend sé­duire en prio­ri­té les ha­bi­tants de l’ouest tou­lou­sain.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.