Le jeune Karl Marx ou l’édi­fi­ca­tion du com­mu­nisme

Karl Marx et Frie­drich En­gels semblent à ja­mais de vieux mes­sieurs avec des barbes im­po­santes au­tant que gri­son­nantes. Ain­si l’his­toire en a-t-elle re­te­nu les por­traits.

Voix du Midi (Toulouse) - - Cinema - Ro­bert Pé­na­vayre

C’est vite ou­blier qu’ils furent de frin­gants jeunes gens ha­bi­tés par une même idée dont ils vont faire le but ul­time de leur vie et qui pren­dra le nom de Com­mu­nisme. Le der­nier opus de Raoul Peck, un vé­ri­table bio­pic, nous les fait croi­ser en 1844. Karl est âgé de 26 ans et Frie­drich de 24 ans. Ce der­nier est is­su d’une riche fa­mille d’in­dus­triel al­le­mand, le pre­mier ci­té, ma­rié à une noble rhé­nane qui épou­se­ra, aus­si, ses idées. Tous les trois, conscients des bou­le­ver­se­ments que la Ré­vo­lu­tion in­dus­trielle fait su­bir à la so­cié­té, vont prendre fait et cause pour la classe ou­vrière, ef­frayés de son ex­ploi­ta­tion à la li­mite de l’es­cla­vage par de riches ca­pi­ta­listes.

Duo de théo­ri­ciens de gé­nie

Karl et Frie­drich, phi­lo­sophes et té­mé­raires théo­ri­ciens d’une doc­trine qui bou­le­ver­se­ra le monde pour long­temps ( au­jourd’hui en­core…), vont par­cou­rir l’Eu­rope et ren­con­trer les dif­fé­rents me­neurs des cou­rants li­ber­taires oeu­vrant en fa­veur de la lutte ou­vrière. En quatre ans, ce duo de théo­ri­ciens de gé­nie va écrire « Le Ma­ni­feste du Par­ti Com­mu­niste » , oeuvre mo­nu­men­tale par sa pen­sée et sa nou­veau­té, oeuvre ré­vo­lu­tion­naire mi­sé­ra­ble­ment dé­tour­née par des ty­rans qui ont pour nom Sta­line, Lé­nine, Mao Tsé Tong et d’autres en­core en ac­ti­vi­té…

C’est sur ces quatre an­nées que nous pro­pose de re­ve­nir Raoul Peck. Sous forme d’un bio­pic as­su­ré, maî­tri­sé, ro­ma­nesque au be­soin, ser­ti de ma­gni­fiques éclai­rages, deux jeunes ac­teurs al­le­mands se donnent la ré­plique dans des joutes ora­toires dont on peine par­fois à ap­pré­hen­der la den­si­té. Peu im­porte d’ailleurs. L’es­sen­tiel est dans la confron­ta­tion/fu­sion de ces deux in­tel­li­gences hors normes, dans les dé­bats no­va­teurs qu’ils im­posent à une com­mu­nau­té aba­sour­die, au sys­tème d’idées qui plaide pour un par­tage de la plus-va­lue is­sue du tra­vail hu­main et pour la lutte iné­vi­table et fa­tale à ve­nir. Dire que de telles idées font écho à notre temps tient de l’eu­phé­misme… Ce choc de ti­tans est confié à deux jeunes co­mé­diens, ab­so­lu­ment épa­tants : Au­gust Diehl ( Karl Marx), re­mar­qué ré­cem­ment dans Dia­mant noir d’Ar­thur Ara­ri en 2016, et Ste­fan Ko­nars­ki (Frie­drich En­gels) aper­çu dans le Va­le­rian de Luc Bes­son en 2017.

Un brin di­dac­tique certes, mais ab­so­lu­ment pas­sion­nant !

Ce film nous offre un choc de ti­tans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.