On a re­trou­vé Mike Poon, l’ac­tion­naire chi­nois !

Le mys­té­rieux ac­tion­naire chi­nois de l’aé­ro­port de Tou­louse était de pas­sage dans la ca­pi­tale. L’homme d’af­faires Mike Poon semble lor­gner les der­nières parts de l’État…

Voix du Midi (Toulouse) - - La Une - Hugues-Oli­vier Du­mez

L’ac­tion­naire ma­jo­ri­taire de l’aé­ro­port de Tou­louse vient de ré­ap­pa­raître sur les écrans ra­dars. De pas­sage à Pa­ris, Mike Poon en a pro­fi­té pour éclair­cir le mys­tère au­tour de sa dis­pa­ri­tion en 2015, quelques mois après avoir rem­por­té l’ap­pel d’offres de l’aé­ro­port tou­lou­sain.

Dans un ar­ticle mis en ligne lun­di 30 oc­tobre par le JDD, l’homme d’af­faires ex­plique. « Le gou­ver­ne­ment en­quê­tait sur des pra­tiques dans le sec­teur chi­nois de l’avia­tion. J’ai été in­ter­ro­gé dans le cadre de ces in­ves­ti­ga­tions. Ce­la reste as­sez mys­té­rieux pour moi aus­si. L’es­sen­tiel est que tout était en confor­mi­té avec la loi. Je n’ai ja­mais ar­rê­té de tra­vailler pen­dant cette pé­riode-là. Mais vis-à-vis de mes ac­tion­naires et de mes clients, dont je gère les fonds, il va­lait mieux que je prenne du re­cul le temps de l’en­quête » .

Le JDD rap­pelle qu’un scé­na­rio iden­tique s’était pro­duit pour Guo Guang­chang, mil­liar­daire à la tête de Fo­sun, pro­prié­taire du Club Med, lui aus­si dé­te­nu pen­dant quelques se­maines.

L’état dis­pose en­core d’une op­tion de vente

Dif­fi­cile de ne pas voir dans cette vi­site sur­prise à Pa­ris un lien avec l’ac­tua­li­té ré­cente… L’État qui dé­tient en­core 10,01 % des parts de l’aé­ro­port dis­pose d’une op­tion de vente du ca­pi­tal qui lui reste, op­tion qui pour­rait être exer­cée entre le 15 avril 2018 et le 15 avril 2019. En cas de vente, Mike Poon, pro­prié­taire de 49,9 % du ca­pi­tal, au­rait alors les cou­dées franches. Rap­pe­lons que l’ac­tion­naire chi­nois s’est dé­jà fait ac­cu­ser de « piller » le bas de laine de l’aé­ro­port…

Vi­si­ble­ment, l’homme d’af­faires de Hong Kong lorgne tou­jours ces 10 % : « J’at­tends en­core de connaître la po­si­tion de votre gou­ver­ne­ment à ce pro­pos… » . Un gou­ver­ne­ment qui a été in­ter­pel­lé par le dé­pu­té (MoDem) Jean-Luc La­gleize, à l’oc­ca­sion des ques­tions au gou­ver­ne­ment, mer­cre­di 25 oc­tobre. Bru­no Le Maire, le mi­nistre de l’Éco­no­mie, n’a pas élu­dé la ques­tion de la pri­va­ti­sa­tion de l’aé­ro­port de Tou­louse-Bla­gnac.

Un consor­tium chi­nois aux com­mandes de l’aé­ro­port

Se fai­sant le « porte-pa­role de l’en­semble des col­lec­ti­vi­tés lo­cales à ce su­jet » , le dé­pu­té a de­man­dé au mi­nistre de l’Éco­no­mie si le gou­ver­ne­ment en­ten­dait « pré­ser­ver une ma­jo­ri­té pu­blique dans le dé­ve­lop­pe­ment de l’aé­ro­port ou [s’il al­lait] cé­der ses der­nières par­ti­ci­pa­tions… ».

La ré­ponse de Bru­no Le Maire ne s’est pas fait at­tendre, se re­fu­sant tout dog­ma­tisme sur ce dos­sier. « Ce qui compte au fi­nal n’est pas de sa­voir si l’aé­ro­port est pu­blic ou pri­vé. Ce qui compte c’est qu’il puisse se dé­ve­lop­per, qu’il puisse avoir de l’ac­ti­vi­té et des in­ves­tis­se­ments afin de res­ter mo­derne et in­no­vant » .

À ce su­jet, le mi­nistre rap­pelle que l’État conserve d’autres pos­si­bi­li­tés d’in­ter­ven­tions sur les so­cié­tés aé­ro­por­tuaires que sont les normes, les dis­tri­bu­tions de cré­neaux pour les vols et pour les com­pa­gnies aé­riennes. Il ajoute aus­si que l’ac­ti­vi­té de l’aé­ro­port de Tou­louse-Bla­gnac a aug­men­té de 16 % et que 160 mil­lions d’eu­ros d’in­ves­tis­se­ments ont été en­ga­gés, « comme quoi la ces­sion d’ac­tifs peut-être ef­fi­cace, stra­té­gique et utile pour les so­cié­tés aé­ro­por­tuaires » .

Pour ce qui concerne l’ave­nir, l’État in­dique vou­loir se rap­pro­cher du consor­tium chi­nois afin de connaître ses in­ten­tions dans les mois à ve­nir : « Est-ce qu’il compte res­ter dans l’aé­ro­port ou cé­der ses parts ? » Quoi qu’il en soit, l’État pro­met qu’il ne pren­dra « au­cune dé­ci­sion sans avoir consul­té les ac­teurs lo­caux » .

© Aé­ro­port Tou­louse Bla­gnac

De­puis avril 2015, un consor­tium chi­nois dé­tient 49,99 % des parts de l’aé­ro­port de Tou­louse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.