Il pro­met les billets d’avion les moins chers… sur Fa­ce­book

Lan­cé sur Mes­sen­ger le 23 oc­tobre, Fly­bot a dé­jà en­re­gis­tré des cen­taines de re­cherches. Il pro­met de don­ner le billet d’avion le moins cher au mo­ment don­né.

Voix du Midi (Toulouse) - - La Une -

« Bon­jour. Je sou­haite par­tir de Tou­louse pour me rendre à Mon­tréal. Quel est le billet le moins cher ? » Au bout de quelques se­condes, Fly­bot en­voie les vols les moins chers di­rec­te­ment via Mes­sen­ger de Fa­ce­book. Cet ou­til, lan­cé lun­di 23 oc­tobre, c’est Thi­bault Descombes qui l’a pen­sé. Ce Tou­lou­sain, étu­diant à la Tou­louse Bu­si­ness School, a plein d’autres idées pour dé­ve­lop­per ce pre­mier bot du genre.

Un com­pa­ra­teur des com­pa­ra­teurs de vols

L’idée lui vient il y a un an. « Je vou­lais par­tir en Asie et pour trou­ver les billets d’avion les moins chers, j’ai dû prendre 1 h 30 de temps pour com­pa­rer les prix des com­pa­ra­teurs de vols… » , ex­plique-t-il. Les prix des billets d’avion fluc­tuent ra­pi­de­ment : en quelques heures, un billet peut prendre plu­sieurs di­zaines d’eu­ros si ce n’est plus. De ce constat, Thi­bault Descombes ré­flé­chit à un ou­til qui per­met­trait de « trou­ver le billet d’avion le moins cher en moins d’une mi­nute » .

L’ou­til prend donc la forme d’un bot Mes­sen­ger. Il suf­fit de conver­ser avec lui pour ve­nir à bout de la re­quête. « Vous pou­vez ré­pondre à ses ques­tions ou di­rec­te­ment lui in­di­quer vos ins­truc­tions » , ex­plique Thi­bault Descombes. En­suite, l’al­go­rithme com­pare en quelques se­condes les prix chez les com­pa­gnies aé­riennes et les com­pa­ra­teurs de vol (on en compte des di­zaines). Le jeune en­tre­pre­neur a si­gné des par­te­na­riats avec cha­cun d’eux : « C’est ce qui a pris le plus de temps, de les convaincre » , ex­plique-t-il.

Une fois le billet le moins cher trou­vé, le ro­bot en­voie le lien vers le site d’achat du billet. « En cinq mi­nutes, vous pou­vez vous ache­ter un billet d’avion et avoir la ga­ran­tie, qu’à ce mo­ment-là, c’est le moins cher » , ex­pose le Tou­lou­sain. 24 heures après le lan­ce­ment, dé­jà 500 re­cherches avaient été ef­fec­tuées. L’ou­til est do­té d’une in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle : plus il est uti­li­sé, plus il ap­prend. « Il com­prend main­te­nant des choses qu’il ne com­pre­nait pas à ses dé­buts » , ré­sume l’en­tre­pre­neur.

Des hô­tels et ac­ti­vi­tés via Mes­sen­ger ?

Le ser­vice est to­ta­le­ment gra­tuit pour l’uti­li­sa­teur. Fly­bot se fi­nance grâce à la ré­mu­né­ra­tion par les com­pa­gnies aé­riennes à chaque billet ven­du via son in­ter­mé­diaire. « Ce n’est pas pour ça qu’on va mettre des billets en avant plus que d’autres » , ras­sure Thi­bault Descombes. La start-up ef­fec­tue aus­si une le­vée de fonds. Les idées du jeune homme ne s’ar­rêtent pas là. Il voit plus loin. « On va pro­chai­ne­ment per­mettre aux gens de ré­ser­ver un sé­jour en­tier en cinq mi­nutes, en ayant la ga­ran­tie qu’il est le moins cher pos­sible » , ex­plique-t-il. Pour ça, ils vont bien­tôt per­mettre la ré­ser­va­tion d’hé­ber­ge­ments et d’ac­ti­vi­tés.

© DR

Thi­bault Descombes a lan­cé le bot Mes­sen­ger Fly­bot. Ce­lui-ci per­met de trou­ver le billet d’avion le moins cher qui existe pour une des­ti­na­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.